Eco et Business › Entreprises

Exécution des marchés publics: 334 entreprises menacées de suspension

Il est reproché aux entreprises concernées d’avoir abandonné des ouvrages entre la période 2014, 2015 et 2016.

Le ministre des marchés publics, Abba Sadou, se lève à nouveau contre des entreprises qui n’ont pas livré des chantiers pour lesquels ils étaient adjudicataires de contrats. Il s’agit des structures qui ont présenté des défaillances dans l’exécution des marchés publics durant les années 2014, 2015 et 2016. Pour ne pas tomber sur le coup de cette censure, le ministre les invite à «régulariser leur situation en achevant les ouvrages.»

Ce problème n’est pas nouveau au  Cameroun, ce même département était entré en lutte contre des entreprises pour des cas similaires en avril 2016. Cent vingt-deux entreprises jugées défaillantes avaient été  exclues de la commande publique pour une durée de deux ans.

En 2015, ce sont 146 structures qui avaient été suspendues de tous les processus d’accès aux marchés publics au motif de «fraude,  la corruption, la filouterie, et le détournement des deniers publics».

 


 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut