Personnalités › Diaspora

Un Camerounais lance le cinéma africain à Genève

Paulin Tadadjeu Dadjeu, l'auteur de la série "Une affaire de mini jupe" © Droits réservés

Paulin Tadadjeu Dadjeu est l’auteur de «Une affaire de mini jupe», la toute première série africaine qui sera diffusée en Suisse.

Paulin Tadadjeu Dadjeu ! Le nom n’évoque rien pour de nombreux Camerounais, sinon, le souvenir d’un professeur d’universitĂ© spĂ©cialisĂ© en linguistique. Pourtant, cet autre « Tadadjeu » est sur le point de promouvoir le cinĂ©ma africain en Suisse.

Paulin Tadadjeu Dadjeu est un cinéaste helvético-camerounais, titulaire d’un master en cinéma. Il est l’auteur de «Une affaire de mini jupe», la toute première série africaine de Suisse. Il y raconte l’histoire d’une famille d’expatriés africains confrontés aux différences culturelles. «La famille Mayelé, jongle entre valeurs occidentales et africaines. Au cœur de ce dilemme quotidien, Annie, une adolescente maligne et révoltée, son père, Kito, nostalgique de l’éducation «à l’africaine» et Géraldine, la jeune et nouvelle épouse de ce dernier qui semble bien cacher son jeu. Le jour où Annie rentre de l’école complètement survoltée à l’idée de se rendre, avec ses amies, au prochain concert de Justin Bieber, elle ne se doute pas qu’elle est sur le point d’ébranler un équilibre familial de façade. Lorsque son père trouve une mini-jupe dans son sac à dos, l’histoire s’emballe», explique le synopsis du film.


« Une affaire de mini jupe« , une comĂ©die, est en tournage depuis 2015, une dizaine d’acteurs de nationalitĂ©s diverses y  jouent. Les douze premiers Ă©pisodes seront diffusĂ©s par la RTS pour le compte de la chaĂ®ne de tĂ©lĂ©vision TV5 Monde, si le projet parvient Ă  son terme. Paulin Tadadjeu Dadjeu doit encore relever le dĂ©fi de trouver des financements, la somme de 40 000 francs suisses (soit un peu plus de 24 millions de F CFA). Pour ce faire, le cinĂ©aste a lancĂ© un crowfounding sur la plateforme Wemakeit. 11 000 francs suisses (6,6 millions de F CFA) ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© collectĂ©s, mais le Camerounais doit combler le montant avant le 14 aoĂ»t prochain.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut