PersonnalitĂ©s â€ș Jeunes talents

A la découverte de la Camerounaise Miesha Blackshear

La native des États-Unis a Ă©pousĂ© l’esprit combatif de l’Ă©quipe Ă  l’Afrobasket dames 2015. Les supporters continuent d’apprĂ©cier sa persĂ©vĂ©rance Ă  maintenir les hĂŽtes au tournoi

Miesha Blackshear, voilĂ  un nom peu ordinaire dans la tradition camerounaise. Mais la native des États-Unis a Ă©pousĂ© l’esprit combatif de l’Ă©quipe Ă  l’Afrobasket Women 2015. Et la compĂ©titivitĂ© de l’Ă©quipe d’Alain Zedong est devenue remarquable.

En tant que joueuse naturalisĂ©e, elle n’est peut-ĂȘtre pas habituĂ©e aux coutumes et langues locales, mais les supporters camerounais continuent d’apprĂ©cier sa persĂ©vĂ©rance Ă  maintenir les hĂŽtes du tournoi invaincues aprĂšs les trois premiers matchs.

Sans doute, la meilleur action de Blackshear sous le maillot du Cameroun, Ă  ce jour, reste le contre rĂ©alisĂ© sur la tentative de tir Ă  trois points de Fatoumata Bagayoko Ă  une seconde de la fin assurant la victoire de son Ă©quipe par 44-43 face au Mali lors de la deuxiĂšme journĂ©e provoquant une hystĂ©rie dans un Palais des Sports de YaoundĂ© archicomble et l’enthousiasme de ses coĂ©quipiĂšres.

«Je suis Miesha Blackshear, je suis de Dallas, Texas. Je joue Ă  Dallas, et je me trouve prĂ©sentement au Cameroun» a-t-elle rĂ©pondu Ă  Fiba.com lorsqu’on lui a demandĂ© de se prĂ©senter.

InterrogĂ©e sur les raisons de son choix en faveur du Cameroun, la meneuse Ă©nergique de 1.68m a rĂ©pondu avec un large sourire. « Lonlack, » a-t-elle dit.

Ma s ur «Ramses Lonlack. Nous jouons ensemble au Texas, et elle m’a invitĂ©e Ă  venir ici, et je suis venue».


Blackshear, qui a une performance moyenne de 7 points et 2.3 rebonds dans les trois premiers matches sait que le Cameroun fait partie des prétendants au titre.

Elles ont battu le Mozambique lors de la premiĂšre journĂ©e, remportĂ© une courte victoire sur le Mali et atomisĂ© l’Ouganda.

Miesha Blackshear, afrobasket dames 2015, Yaoundé.

Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut