Société › Kiosque

Affrontements de New-Bell : Le gouverneur annonce des mesures

©Droits réservés

Les contrĂ´les inopinĂ©s vont ĂŞtre effectuĂ©s. Les populations invitĂ©es Ă  se dĂ©placer munies de leur pièce d’identitĂ©

Les autoritĂ©s administratives ont tenu une rĂ©union de crise hier , 16 mars, après les violents affrontements qui ont eu lieu au quartier New-Bell, dans l’arrondissement de Douala 2ème. Le gouverneur a dĂ©cidĂ© de sĂ©vir Ă  travers des descentes inopinĂ©es. Aussi, les populations de cet arrondissement sont appelĂ©es Ă  ne plus se dĂ©placer sans leur carte nationale d’identitĂ©.

DieudonnĂ© Ivaha Diboua a Ă©galement appelĂ© les populations Ă  s’organiser en comitĂ©s de vigilance mais Ă  ne pas se rendre justice. Il le dit parce qu’une mort dont les circonstances restent floues seraient Ă  l’origine de cette montĂ©e de violence dans le quartier. Cependant, il reste constant que dans la nuit du 14 mars,  des jeunes gens armĂ©s et jusqu’ici non-identifiĂ©s sont entrĂ©s massivement Ă  New-Bell pour agresser et spolier les populations.Les agresseurs ont remis ça au matin du 15 mars. AttaquĂ©es, les populations de New-Bell ont ripostĂ© et posĂ© des barricades. Ces affrontements ont fait de nombreux blessĂ©s.


Cependant, de nombreux tĂ©moignages relayĂ©s par les mĂ©dias notent que les assaillants du 14 mars ont attaquĂ© le quartier en reprĂ©sailles Ă  la mort de leur « frère », prĂ©sumĂ© voleur tuĂ© par les populations. L’on a appris par la mĂŞme occasion que ces affrontements seraient l’œuvre de groupes armĂ©es  droguĂ©es, de « gangs organisĂ©s », d’après la maire de Douala 2ème. Ces attaques seraient rĂ©currentes mais Ă  des intervalles beaucoup moins rĂ©duits.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut