Santé › Actualité

Afrique centrale: les jeunes se mobilisent pour lutter contre le Sida

© Droits réservés

RĂ©unis depuis lundi dans le cadre du Forum rĂ©gional des jeunes de la Cemac, ces derniers tentent de mettre en place des stratĂ©gies en faveur d’un changement de comportement

RĂ©unis depuis lundi, 19 novembre 2016, dans la capitale tchadienne, des jeunes des pays membres de la CommunautĂ© Ă©conomique et monĂ©taire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) doivent identifier les dĂ©fis auxquelles sont confrontĂ©s les jeunes dans le domaine de la santĂ© sexuelle et de reproduction et mettre en place des stratĂ©gies innovantes pour le changement de comportement effectif face Ă  la pandĂ©mie du SIDA.

Les 10èmes assises du Forum régional des jeunes de la zone Cemac en lutte contre le VIH/Sida (Frejes) devront permettre aux participants de renforcer leur savoir-faire et leur savoir-être face au SIDA, de les mobiliser davantage et de diversifier le partenariat autour de cette problématique.

L’Afrique centrale (qui regroupe le Cameroun, le Congo, le Gabon, la GuinĂ©e Ă©quatoriale, la RĂ©publique centrafricaine et le Tchad) reste l’une des rĂ©gions les plus affectĂ©es du continent par le VIH/SIDA, selon les donnĂ©es de l’Onusida. La prĂ©valence par pays est de 3,4% au Tchad, 4,9% en Centrafrique, 5% en GuinĂ©e Ă©quatoriale, 4,1% au Gabon, 3,2% au Congo et 4,3% au Cameroun. A cause des effets socio-Ă©conomiques et vu leur âge en relation avec la pubertĂ© et autres maux, les jeunes de 15 Ă  24 ans sont les plus vulnĂ©rables Ă  l’infection au VIH.


Face Ă  cette situation, les pays membres de la Cemac avec l’appui du gouvernement allemand, ont mis sur pied le Projet de prĂ©vention du VIH-SIDA en Afrique centrale (PPSAC), qui cible principalement les jeunes de la tranche d’âge de 15 Ă  24 ans. Pour la première phase (2006-2008), trois pays de la sous-rĂ©gion Ă©taient concernĂ©s : Cameroun, RĂ©publique centrafricaine et Tchad. Dans le cadre de la seconde phase (2009-2011), le Congo a Ă©tĂ© intĂ©grĂ© aux cĂ´tĂ©s des pays de la première phase, le Gabon et la GuinĂ©e Ă©quatoriale ayant rĂ©gulièrement participĂ© aux diffĂ©rentes assises du Projet.

A travers les ComitĂ©s nationaux de lutte contre le Sida, les Associations de marketing social et autres partenaires, le Projet a entrepris la mise en place d’une approche rĂ©gionale dĂ©nommĂ©e « Forum rĂ©gional des jeunes de la zone Cemac en lutte contre le VIH/Sida », fondĂ©e sur le dĂ©veloppement progressif dans les pays couverts d’un paquet minimum d’activitĂ©s pouvant permettre aux jeunes d’apporter Ă  leur manière une contribution significative Ă  cette rĂ©ponse.

Ce paquet minimum, Ă  travers le vocable mobilisateur « 100% jeune, 100% rĂ©glo », renferme les activitĂ©s ci-après, encore appelĂ©es les « cinq piliers du Frejes » : le dĂ©veloppement de l’Ă©ducation par les pairs en milieu scolaire et extra-scolaire Ă  travers la mise en place et l’animation des « Clubs rĂ©glos », la production d’un magazine pour les jeunes et par les jeunes, la production et la rĂ©alisation des Ă©missions radios/TV interactives animĂ©es par les jeunes et pour les jeunes, le dĂ©veloppement d’activitĂ©s de grande mobilisation de masse et la mobilisation pour le dĂ©pistage volontaire du VIH durant la pĂ©riode des vacances scolaires.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut