Cameroun: L’ambassadeur des Etats-Unis «déshabille» l’opposition

Par Hervé Endong - 20/10/2011

D’après Robert P. Jackson, l’opposition camerounaise n’est pas sérieuse et sa division a réduit considérablement ses chances de succès

 

C’est un véritable coup de gueule servi à chaud par le diplomate américain. Une autre sortie tonitruante qui, vraisemblablement, va encore laisser les plumes. Robert P. Jackson n’arrive pas à comprendre comment l’opposition camerounaise qui prêche le changement, le bousculement des mentalités, bref la nouvelle ère, a pu présenter jusqu’à 22 candidats à la dernière élection présidentielle ! C’est trop pour le diplomate américain qui ne loupe pas le coche. «L’opposition ayant présenté 22 candidats, il y a lieu d’émettre des réserves quant au sérieux de cette opposition et des candidats », assène Robert P. Jackson. Avant d’enchainer. « Se réveillant tardivement, certains partis d’opposition parlent désormais d’un front commun », s’étonne-t-il en servant cette question capitale. «N’auraient-ils pas dû penser à cela plus tôt ? ».

 


Robert P. Jackson, ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun
200 partis divisés
Robert P. Jackson est très critique vis-à-vis de l’opposition camerounaise, du moins ce qui en tient lieu. Surtout sur son émiettement. «Sans toutefois connaitre les résultats officiels de l’élection, c’est clair que la division de l’opposition a sévèrement réduit ses chances de succès. L’opposition n’a pas pu se réunir autour d’une candidature unique et forte », déplore l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, intarissable sur le sujet. « Nous savons tous que la société civile et les partis d’opposition, dont au moins 200 partis sont divisés au Cameroun », insiste-t-il. Robert P. Jackson s’est ainsi déchainé dans son discours prononcé ce mercredi 19 octobre 2011, à l’ouverture de la table ronde postélectorale avec la société civile, vidéoconférence numérique entre Yaoundé et Washington DC. En dehors de l’opposition, Robert P. Jackson s’en est pris aussi aux gouvernants de Yaoundé. Il a saisi cette sortie pour évaluer le processus électoral, mais surtout formuler quelques recommandations à prendre en compte dans le cadre des élections futures.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos