Douala business 2011: La moisson abondante pour les entreprises camerounaises

Par Hervé Endong - 02/12/2011

Elles ont noué des partenariats fructueux qui pourront leur permettre de développer leurs activités

 

Modèle B to B
Les rencontres d’affaires Afrique centrale- Europe se sont achevées à Douala la capitale économique du Cameroun. Pour cette première édition, la participation a été beaucoup plus importante du côté des entreprises camerounaises. On parle, en effet, d’un peu plus de 50 entreprises présentes lors de ces rencontres baptisées «Douala business meetings 2011», même si le plus grand lot se recrute parmi les Petites et moyennes entreprises (PME). Près de 30 entreprises européennes, françaises pour la plupart, ont effectué le déplacement. Elles sont issues de divers secteurs d’activités. Agriculture, traitement des eaux, BTP, agro-alimentaire, travail des métaux, maintenance industrielle, santé, transport, logistique, manutention, etc. La délégation était conduite par Alain Patrizio, le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Rouen (CCI de Rouen). Dans l’ensemble, les travaux se sont déroulés sur le modèle B to B. Des endroits précis ont été aménagés pour permettre aux investisseurs européens d’entretenir leurs homologues camerounais. Concrètement, il a été question de donner les recettes pouvant permettre aux PME camerounaises de développer leurs activités, et de mieux explorer les éventualités de partenariat. Au finish, plusieurs partenariats ont été noués par les entreprises camerounaises, dans divers secteurs d’activités. Douala business meetings 2011 est co-organisé par la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA), en partenariat avec l’Institut de promotion des activités de développement (IPAD) de la Chambre de commerce et d’industrie de Rouen (CCI de Rouen). Ceci, sur le modèle de la convention d’affaires Africa – Europa qui s’est déroulée à Rouen en 2010.

 

© Journalducameroun.com
Une rencontre d'affaires qui met le cap sur le Promote
Objectifs
L’objectif de ces rencontres d’affaires de Douala est de permettre aux responsables des entreprises de la délégation française et ceux de Douala de se rencontrer pour évoquer les échanges, collaborations ou partenariats qu’ils pourraient nouer. La cérémonie d’ouverture était présidée par Christophe Eken, le président de la CCIMA, en présence de Didier Goujaud, le consul général de France à Douala. Christophe Eken a saisi l’opportunité pour saluer l’action de la CCI de Rouen, qui a œuvré dans la mobilisation des entreprises, et a invité les entreprises africaines à tirer profit de ces rencontres originales. Globalement, l’étape de Douala est une déclinaison de la Convention d’Affaires Africa – Europa qui s’est déroulée à Rouen en France du 27 au 29 Octobre 2010 et qui a bénéficié du soutien de la Commission européenne dans le cadre de ses programmes d’appui au développement du secteur privé des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique). Les «Douala Business Meetings 2011» sont destinées aux entreprises d’Afrique Centrale. Y prennent part les chefs d’entreprises, tous secteurs d’activités confondus, en quête de renforcement des capacités ou d’ingénierie, de savoir-faire, d’équipements, de matériaux, de financements, de partenaires stratégiques, techniques et financiers, indiquent les organisateurs. C’est une grande première au Cameroun. Après l’étape de Douala, la mission va mettre le cap sur Yaoundé, dans le cadre du salon Promote.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos