Le volleyball s’introduit dans les écoles primaires au Cameroun

Par Maturin Petsoko - 03/01/2012

La fédération camerounaise de volleyball vient de remettre un don de matériel constitué essentiellement de ballons à deux écoles primaires pilotes de Ngaoundéré

 

La convention qui lie la Fédération camerounaise de volleyball (Fécavolley) et le ministère de l’Education de base remonte en 2008. Cette convention qui vise à introduire la pratique du volleyball dans les écoles primaires et son inscription au nombre des disciplines pratiquées à la FENASCO (Fédération nationale du sport scolaire ndlr) ligue B, devrait aboutir à la prospection, la détection et la préparation des jeunes de 8 à 10 ans sélectionnés dans les dix régions, soit deux écoles par région. Dans cette perspective, un accord de financement signé en janvier 2011 avec la Fédération camerounaise de volleyball (Fivb) a abouti à l’octroi par l’instance mondiale de 2000 ballons de volley à la Fécavolley. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu la cérémonie de remise du matériel sportif à deux écoles primaires pilotes de Ngaoundéré.

 

© Journalducameroun.com
Le matériel parvenu dans les écoles pilotes
S’exprimant à l’occasion de la cérémonie de remise de ce don de matériel sportif, le président de la ligue régionale de volleyball pour l’Adamaoua, Mohamadou Djidji dira, ensemble, nous avons découvert les 85 ballons destinés à nos enfants de l’école primaire. Cela revient à dire que le volleyball va commencer aujourd’hui à la base. La stratégie d’aujourd’hui et de demain c’est que nous voulons partir de la base, et nous allons les suivre de l’école primaire jusqu’à l’Université … voire jusqu’à ce qu’ils deviennent des internationaux pour défendre les couleurs du Cameroun à l’extérieur. Après la remise que nous avons programmée, les enfants seront répertoriés, on va installer le matériel sur les lieux. Les moniteurs ont déjà été formés et maintenant, ils doivent se mettre au travail.

Selon le secrétaire général de la Fédération camerounaise de volleyball, Lavoisier Yende, les objectifs visés à travers cette convention sont clairs: c’est une convention qui a été signée au courant de l’année 2008 et le programme a été mis sur pied à travers la tournée de recyclage des moniteurs qui a eu lieu au mois d’août. La fédération internationale de volleyball qui a accepté et financé le projet a envoyé le matériel. La première partie du matériel est remise aux ligues régionales pour que les centres pilotes qui ont été choisis dans chaque ligue régionale débutent effectivement le programme du module 1. Après les formalités de dédouanement, les filets seront également acheminés dans les ligues régionales en même temps que les documents comme la carte d’identité des adhérents qui doit être finalisée maintenant, avec les différentes contributions des moniteurs lors du stage de recyclage. Au niveau des enfants, on peut tendre des cordes pour commencer déjà à jouer et inculquer l’idée du volleyball aux enfants. Le programme qui vient ainsi d’être lancé fera le tour des dix régions du Cameroun. Dans chaque établissement, il y aura quarante enfants, soit 80 par région. Une convention a également été signée avec le ministère de l’Enseignement supérieur, afin de permettre une bonne transition et un bon suivi pour les enfants ayant commencé ledit programme. Ceci nous permettra de participer aux compétitions internationales des jeunes, minimes, cadets et juniors, a indiqué Louis Majoré Timba, président de la Fédération camerounaise de volleyball.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos