Patronat: Alain Blaise Batongue nouveau secrétaire exécutif du Gicam

Par Hervé Endong - 07/02/2012

Le Directeur de publication du quotidien privé «Mutations» remplace Martin Abega, démissionnaire d’après certaines sources, depuis novembre 2011

 

Surprise
L’information n’est pas encore rendue certes officielle par le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam), mais elle a déjà fait le tour des rédactions du pays. Ce mardi 7 février 2012, c’est à travers les appels téléphoniques que nombre de journalistes ont été mis au courant de cette nouvelle qui, sans doute, est l’une des plus significatives de ce début d’année. C’est la surprise totale pour les uns et autres. Mais, la réalité est-là. Implacable. Martin Abega, journaliste invétéré, diplomate n’est plus Secrétaire exécutif du Gicam. Les mêmes sources rapportent que le fondateur du magazine Banques d’Afrique est remplacé par Alain Blaise Batongué, le Directeur de publication de Mutations. Ce dernier, apprend-on, a paraphé son contrat le lundi 6 février, à Douala, et prendra officiellement ses fonctions le 29 février 2012. Président de la section camerounaise de l’Union de la presse francophone (Upf) et vice-président mondial et récemment distingué comme chevalier des arts et lettres par la France, le DP de Mutations quitte la presse pour le patronat. ABB comme l’appellent ses confrères, a eu une carrière pleine et enviable. Reporter à la radio FM 94 à Yaoundé, puis à Mutations, fonctionnaire au ministère de la communication. Un des moments forts de sa carrière aura été son passage au Secrétariat permanent de la commission de la carte de presse jeune organisme créé par la primature pour assainir le secteur médiatique. ABB en démissionnera peu après, lassé par la mauvaise volonté des parties (autorités et hommes des médias), en matière d’assainissement du corps de métier. Lors de la grave crise qui naît au sein de la South media corporation avec le départ de son ami Haman Mana (désormais patron du quotidien Le Jour), ABB choisit de suivre Protais Ayangma, assureur bien connu, et accessoirement patron du quotidien Mutations.

 

© Journalducameroun.com
Le nouveau Secrétaire exécutif du Gicam, Alain Blaise Batongué
Distinctions
Durant l’exercice du métier de journaliste, ce «Mbamois » de 47 ans a eu plusieurs distinctions. La plus récente lui a été remise le 17 janvier 2012 à la résidence de l’ambassadeur de France au Cameroun. Il s’agit de la distinction au grade de Chevalier des arts et lettres de la République française. Votre parcours professionnel montre au fond ce que disait naguère l’un de nos présidents de la République: Il n’y a pas de meilleurs défenseurs de la liberté de la presse que ceux qui la pratiquent avec le souci de dire très modestement mais très sûrement la vérité (…); mais l’honneur du journaliste, c’est aussi de faire partager ses doutes, de se poser des questions et de ne pas céder à la précipitation. Je dirais pour conclure ce bref survol de votre brillante carrière que par votre talent, votre intelligence, vos qualités de plume, vous incarnez une conception très haute et très noble du métier de journaliste. Vous témoignez aussi d’une volonté permanente d’ouverture, notamment vers le monde francophone, avec un constant souci d’écoute, de rigueur et d’excellence; et ce sont précisément tous ces mérites que la France a voulu honorer en vous nommant Chevalier dans l’ordre des arts et des lettres, a commenté Bruno Gain. ABB a également dans sa gibecière le prix de la «Meilleure enquête» en 2006 du Cameroon press award décerné par un jury indépendant de La Nouvelle Expression. C’est désormais le passé lointain pour ce journaliste talentueux qui va définitivement ranger sa plume pour se consacrer uniquement aux activités du premier patronat du pays, qui a un programme d’activités fertile en innovations. En effet, élu en décembre 2011 à la tête du Gicam, André Fotso, le patron de Taf Investment Group, s’est résolument engagé dans un vaste chantier de modernisation du groupement, de restructuration et de renforcement des ressources humaines. ABB est le troisième journaliste, après Emmanuel Noubissie Ngankam, directeur de publication de Dikalo, (conseiller du président Siaka) et Martin Abega (patron du magazine Banques d’Afrique, secrétaire exécutif sous André Siaka, puis sous Olivier Behle), à prendre le contrôle de cette organisation patronale, connue comme le principal interlocuteur du gouvernement dans le cadre du dialogue public privé pour l’amélioration du climat des affaires.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos