Cemac: Antoine Ntsimi dément les allégations fantaisistes de Jeune Afrique

Par Mathurin Petsoko - 17/04/2012

Dans un communiqué, le président de la commission de la Cemac a fermement balayé les accusations levées contre lui par le média

 

Indexé par « Jeune Afrique » comme impliqué dans des malversations financières avec d’énormes retraits et l’organisation d’une réception fantôme en l’honneur d’un Dov Zerah qui a déclaré vouloir porter plainte, Monsieur Antoine Ntsimi, président de la commission de la Cemac, est sorti de sa réserve. Par l'intermédiaire du site cemac2012, site de soutien à sa candidature, Monsieur Antoine Ntsimi dément catégoriquement l'authenticité d'un prétendu document comptable, dont les responsables du journal « Jeune Afrique » affirment avoir pris connaissance. Il condamne sans réserve une médiocre tentative de déstabilisation et balaie d’un revers de la main, ces accusations fantaisistes et calomnieuses. Pour le Camerounais, il ne s’agit que d’une « médiocre tentative de déstabilisation, (…) aux gazouillis d’une certaine presse partisane » auxquels il ne souhaite pas donner plus d’attention, préférant concentrer toute son énergie à son travail de président de la commission.


 

© antoinentsimi.com
Sur le site Internet Cemac 2012, le camerounais Antoine Ntsimi dément les "allégations" de Jeune Afrique
Il a d’ailleurs contre-attaqué en posant la question sur l’origine des « financements obscurs et sur les motivations politiques de cette grotesque campagne de dénigrement portée contre sa personne et destinée à intoxiquer l’opinion publique ». Ni Monsieur Antoine Ntsimi, ni ses services, n'ont eu connaissance d'un tel document qui prendrait la forme d'une facture de 19 940 euros et qui résulterait, soi-disant, de prestations assurées lors d'une réception donnée en l’honneur du Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) Monsieur Dov Zerah. Pour finir, Monsieur Antoine Ntsimi salue et remercie les personnes et les organismes qui lui expriment chaque jour leur soutien, et se dit porté par le nombre important de messages l'exhortant à maintenir son action afin qu'il puisse être reconduit à la Présidence de la Commission de la CEMAC en 2012.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos