Cinéma: Le festival Ecrans Noirs arrive!

Par Diane Nanyan - 28/06/2012

La 16ème édition du festival se tiendra du 30 juin au 07 juillet à Yaoundé et Douala, et du 09 au 13 juillet à Libreville

 

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse à Yaoundé. Il était question de présenter les articulations et les innovations de cette 16ème édition dont le thème central est «le développement de la télévision africaine: atout ou frein pour le cinéma du continent?» a déclaré Bassek Ba Kobhio, délégué général du festival. Comme innovations cette année, Marcel Epée, directeur général du festival confie nous avons le déploiement dans la ville de Douala et à Libreville au Gabon, une maîtresse de cérémonies, la délocalisation du village du festival qui sera situé au boulevard du 20 mai où les activités culturelles vendant l’image du Cameroun seront privilégiées, la création d’un livre d’or pour immortaliser la participation des cinéastes et écrivais aux écrans noirs et le ciné talent qui est une tribune d’expression permettant aux jeunes de tous horizons de démontrer leurs talents en matière de mannequinat, comédie et musique. Pour le déploiement au Gabon, les charges sont prises par le gouvernement gabonais. S’agissant des articulations de cette 16ème édition il y aura: les soirées officielles d’ouverture (30 juin) et de clôture (07 juillet) avec la montée des marches au palais des congrès de Yaoundé, une projection cinématographiques en salles (goethe-institut, IFC de Yaoundé et Douala) et en plein air au village du festival, des animations diverses au village du festival, des rencontres professionnelles qui regrouperont une trentaine de professionnels de l’audiovisuel et du cinéma autour du thème, des rétrospectives du cinéma gabonais, un forum entre producteur et diffuseur africains, un hommage posthume au comédien Dieudonné Kabongo, et les ateliers de perfectionnement pour critiques de cinéma matérialisés par la publication d’un bulletin quotidien distribué sur les lieux du festival.

 

© Journalducameroun.com
L'affiche du festival de Yaoundé, Douala et Libreville
Outre le prix Charles Mensah «écran d’honneur» (hors compétition) qui consacre une carrière de réalisateur, de comédien ou de producteur de cinéma africain, la compétition officielle comprend cette année sept sections: l’écran d’or qui prime le meilleur long métrage de fiction, l’écran du court qui récompense le meilleur court métrage, l’écran du documentaire qui distingue le meilleur film documentaire, l’écran de l’interprétation décerné au meilleur comédien ou à la meilleure comédienne évoluant dans l’un des films en compétition, l’écran de l’Afrique centrale décerné au meilleur film de long métrage ou documentaire des pays CEEAC en compétition, l’écran du film étranger décerné au meilleur film en compétition venu hors d’Afrique et qui traite obligatoirement de l’Afrique et a été tourné en grande partie en Afrique ou comporte un casting significatif de comédiens africains ou noirs, l’écran de l’espoir qui couronne une première œuvre de format vidéo ou numérique.

Pour les différents prix et membres du jury, Bassek Ba Kobhio affirme que les prix seront dévoilés le jour de la remise à savoir le 07 juillet, pour les membres du jury vous le saurez au plus tard jeudi. Cette année le budget s’élève à environ 150.000.000 de FCFA. Rappelons que Les Ecrans noirs sont un festival de cinéma africain fondé en 1997 par le réalisateur Bassek Ba Kobhio et organisé par l’association Ecrans Noirs. Ce dernier a pour objectif la promotion et la diffusion du cinéma africain pour la plupart des pays de l’Afrique centrale. Ecrans Noirs est devenu un espace de réflexion sur le cinéma, par l’organisation des colloques, des rencontres professionnelles, pour débattre des thèmes concernant les conditions d’évolution de cet art sur le continent africain.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos