Cameroun: Iya Mohamed, la Fecafoot et Emembe Lambert attendus au tribunal

Par Mohamadou Houmfa - 21/07/2009

Ils doivent répondre respectivement

 

Initialement prévue le 19 Mai 2009, l'audience d'identification des prévenus opposant M. Emmanuel Bityeki à Iya Mohamed, Emebe Yodiodi Lambert et la Fecafoot à propos de l'affaire des fondements mathématiques du football doit se tenir mardi 21 juillet devant le tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif. Les accusés qui ne s'étaient pas présentés à la première audience (ce qui a été l'objet du renvoi) doivent le faire ce matin à 7 heures et 30 minutes conformément à une citation du tribunal indiqué plus haut.

Quid de cette affaire?
M. Emmanuel Bitieky, auteur d'une théorie scientifique intitulée "les fondements mathématiques du football" avait perdu un procès en France contre la fédération française de Football et l'ex directeur technique national des "bleus", Gérard Houiller. Ces derniers auraient exploité en 1998, la cassette contenant la théorie scientifique du camerounais Emmanuel Bityeki sans son consentement. Après avoir saisi la Fifa pour trancher cette affaire, le sieur Bitieky s'est vu demandé, par l'instance mondial de Football de s'appuyer sur la Fecafoot parce qu'elle ne traite que des litiges opposant 2 fédérations. Dans ses démarches pour obtenir le parrainage de la Fécafoot, il a rencontré le sieur Emebe Yodiodi Lambert qui lui aurait alors promis d'intercéder en sa faveur auprès de la Fécafoot où il prétendait avoir les relations à un haut niveau. Il aurait alors perçu la somme de 340.000 Fcfa, en deux tranches, soit 150.000Fcfa et 190.000Fcfa représentant pour l'achat d'un billet d’avion Yaoundé-Garoua-Yaoundé (afin d'y rencontrer Iya Mohamed, président de la Fecafoot). Cette somme prétendait aussi le sieur Emebe Yodiodi Lambert comprenait aussi la prise en charge des membres du jury sensés examiner l'opportunité pour la Fécofoot d'exploiter "les fondements mathématiques du football" et de soutenir Emmanuel Bityeki face à la Fédération française devant la Fifa.

 

© Journalducameroun.com
Emmanuel Bitieky & Iya Mohamed
Selon M. Bityeki, le plaignant, Emebe Yodiodi Lambert, après avoir empoché l'argent, n'a plus jamais fait état de ses démarches auprès des autorités de la Fécafoot. Pourtant, l'intéressé a confié à notre confrère de la Nouvelle Expression que les engagements pris dans le cadre de cette affaire ont été respectés. Ce qui sous-entend donc que la Fecafoot est en possession de la théorie de monsieur Emmanuel Bityeki. C'est justement ici que se trouve le problème en ce qui concerne la fédération. Pour M. Bityeki, les responsables de la Fecafoot détiennent et exploitent malhonnêtement sa théorie. Il y a quelques mois, nous leur avons servi une sommation avant d'en arriver à la citation mais jusqu'ici ils refusent de nous répondre malgré nos multiples relances commente t-il. Le fait, pour Iya Mohamed et les autres accusés de ne s'être pas présentés à la première audience serait une preuve de plus que l'on est en train de vouloir le rouler dans la farine selon sa propre interprétation.

Quoiqu'il en soit, et même si du côté de la fédération l'on préfère que le droit soit simplement dit au tribunal, Emebe Yodiodi Lambert est cité pour "abus de confiance" . Iya Mohamed en tant que personne physique et la Fécafoot comme personne morale doivent répondre "des faits d'escroquerie simple". Il revient donc au tribunal de trancher cette affaire qui reviendrait à monsieur Emebe Yodiodi Lambert de démontrer que "les engagements pris dans le cadre de cette affaire ont été respectés", et à Iya Mohamed et la fédération de restituer les travaux de l'ancien député tout en payant solidairement au requérant au titre des dommages et intérêts, telle somme d'argent dont le quantum sera fixé devant la barre ainsi que le souhaite l'avocat de monsieur Bityeki.






TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos