Cameroun: le gouvernement libère 21 manifestants anglophones

Par Journalducameroun.com - 10/01/2017

Les concernés font partie des 58 jeunes interpellés dans le Nord-Ouest du pays et détenus à Yaoundé depuis le 08 décembre suite à des violences à Bamenda. Ils ont rejoint leurs familles

 

Le gouvernement camerounais vient de relâcher 21 manifestants anglophones interpellés dans la région du Nord-Ouest puis détenus à Yaoundé depuis le 08 décembre, suite à des violences ayant causé deux morts, une dizaine de blessés et d'importants dégâts matériels dans cette partie du pays.

La radio publique a diffusé cette information ce mardi, 10 janvier 2017, dans son édition du journal de 13h.

Les 21 jeunes ainsi libérés ont rejoint leurs familles dans la région du Nord-Ouest, après avoir été reçus par le gouverneur, Adolphe Lele Lafrique.

Ce sont au total 49 personnes qui ont déjà recouvré la liberté depuis le début du processus consenti par le gouvernement pour parvenir à l’accalmie dans les régions anglophones.

 

© Droits réservés
Photo de Bamenda pendant les manifestations en décembre 2016
Cinquante-huit personnes, présumées «casseurs» avaient été arrêtées le 08 décembre après une manifestation violemment réprimée par les forces de l’ordre à Bamenda. 34 d’entre elles avaient été placées entre les mains de la gendarmerie et 24 étaient retenues par les forces de l'ordre, selon une communication du ministre de la Communication (Mincom) Issa Tchiroma datée du 11 décembre dernier.

Leur faute, selon le Mincom, avait été de participer auxdites manifestations. Lesquelles avaient débutée par une grève d’avocats réclamant la traduction des textes législatifs en anglais avant de s’étendre aux enseignants puis aux partisans de la sécession ou du fédéralisme.

Cette action du gouvernement rentre dans le cadre d’un dialogue ouvert depuis plusieurs semaines avec pour enjeux la reprise des cours dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Elle fait partie des exigences formulées par quelques organisations de la société civile du Cameroun occidental avant la tenue de tout dialogue avec les autorités.





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos