Le choléra sévit actuellement dans le grand Nord du pays

Par Alix Fétué - 03/11/2009

4 questions pour comprendre la maladie

 

Qu’est-ce le choléra? Selon l’OMS, le choléra est une infection intestinale aiguë due à une bactérie, Vibrio cholerae, qui se transmet par voie directe fécale-orale ou par l’ingestion d’eau et d’aliments contaminés. La forme la plus grave de la maladie se caractérise par l’apparition soudaine d’une diarrhée aqueuse aiguë qui peut entraîner une déshydratation sévère et une insuffisance rénale mortelles. La période d’incubation très courte (de deux heures à cinq jours) accroît le risque de flambées explosives car le nombre de cas peut augmenter très rapidement. Environ 75 % des sujets contaminés ne présentent pas de symptômes, mais le vibrion reste présent dans les selles pendant sept à quatorze jours; il est évacué dans l’environnement, où il peut contaminer d’autres personnes. Le choléra est une maladie très virulente qui touche les enfants et les adultes. Contrairement à d’autres maladies diarrhéiques, elle peut emporter un adulte bien portant en quelques heures. Le risque de décès est plus important chez les sujets immunodéprimés comme les enfants malnutris ou les porteurs du VIH.

Comment savoir qu’une personne a le choléra ?
Le sujet présente brutalement une diarrhée très liquide et très abondante ; des vomissements très fréquents, une sensation de soif. Et rapidement, en quelques heures, il ressent des douleurs musculaires, il souffre surtout d’une déshydratation intense. Le malade a les yeux enfoncés dans les orbites. Il est couvert de sueur.

 


"Il n’existe qu’un seul remède: la propreté"
Comment traiter le choléra?
A défaut de pouvoir emmener le malade à l’hôpital, le traitement consiste à redonner de l’eau au malade en lui injectant directement dans les veines, des quantités importantes de liquide. On y ajoute des antibiotiques. Cependant, le malade est très contagieux et il pourrait contaminer d’autres personnes de la famille ou du village.
Par ailleurs le vaccin oral homologué au niveau international par l’OMS qui est actuellement commercialisé convient pour les voyageurs. Sûr et efficace (efficacité de 85 % à 90 % après six mois dans toutes les tranches d’âge et de 62 % chez les adultes au bout d’un an), il est destiné aux sujets de plus de deux ans. Il est administré en deux doses à dix ou quinze jours d’intervalle dans 150 ml d’eau propre. En 2006, l’OMS a publié des recommandations officielles pour l’utilisation du vaccin oral dans les situations d’urgence complexes.

Que faire pour éviter le choléra?
Il n’existe qu’un seul remède: la propreté.
Il faut éviter de boire de l’eau polluée, se laver soigneusement les mains avant de manger, à la sortie des WC. Eviter de manger les aliments vendus dans la rue à la merci des mouches et autres insectes. Utiliser de l’eau de javel pour laver les fruits et légumes.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos