Cameroun: Bitumage de la route Garoua Boulaï - Meiganga - Ngaoundéré

Par Mathurin Petsoko - 03/12/2009

Les travaux du 2e lot ont été lancés samedi dernier par le Ministre des travaux publics, Bernard Messengue Avom

 

Dans un délai de vingt quatre mois, les parties nord et sud du Cameroun auront une nouvelle liaison routière qui alliera rapidité et confort. Long de près de 73 kilomètres, ce deuxième lot fait partie du corridor Douala-Ndjaména. Financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 41 milliards de francs cfa, ce lot comprend également les travaux de bitumage de la bretelle Meidougou sur près de 8 kilomètres et de la bretelle Meiganga sur un kilomètre et demi. La voirie du chef-lieu du Mbéré est aussi prise en compte avec une quinzaine de kilomètres de bitume. Selon le Ministre des travaux publics, Bernard Messengue Avom, cette cérémonie intervient à un moment chargé de grands espoirs de la part des populations camerounaises au lendemain de l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).Les travaux qui interviennent dans ce contexte visent surtout à moderniser cet axe routier pour que les dégradations qui entament les échanges ne soient plus que de mauvais et lointains souvenirs, dixit le Ministre Bernard Messengue Avom, pour qui c’était l’occasion d’appeler les populations riveraines à protéger le nouvel instrument de développement que le Chef de l’Etat est en train de mettre à leur disposition.

 

© Journalducameroun.com
Image d'illustration
Les travaux qui seront réalisés par les entreprises Razel et Dragages Cameroun sont prévus pour une durée de vingt quatre mois et prennent en compte un certain nombre de réalisations au profit des populations riveraines. En procédant à la pose de la première pierre ce samedi, le ministre des travaux publics a présenté l’apport de cette réalisation sur le triple plan économique, social et politique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Bernard Messengue Avom a saisi la même occasion pour dire aux fils et filles du département du Mbéré venus des quatre coins de la République que le bitumage de la route Graoua Boulaï Meiganga Ngaoundéré est une manifestation de la politique des grandes ambitions prônée par le chef de l’Etat. Une réalisation qu’il faudra capitaliser au maximum en la conservant. Espérons que les riverains, les entreprises et tous les usagers de la voie publique sauront bâtir autour de cette infrastructure, une nouvelle dynamique économique.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos