Guinée : Moussa Dadis désormais hors-jeu ?

Par Hawa SEMEGA - 15/12/2009

Cela fait bientôt 2 semaines que le capitaine Moussa Dadis Camara a été victime d’une tentative d’assassinat. Son retour au pouvoir est-il envisageable ?

 

Une balle dans le crâne
Dadis a reçu une balle sur la boite crânienne, ce qui n'est pas anodin et risque de laisser de lourdes séquelles. Son rétablissement prendra donc sans doute du temps. Cet épisode contribue à son effacement du jeu politique guinéen pour un moment, ce qui provoque l'interrogation suivante : qui pourra diriger la Guinée en son absence? Tout semble montrer que le nouvel homme fort du régime est le ministre de la défense et numéro 3 de la junte, le général Sékouba Konaté, devenu chef de l'Etat par intérim depuis quelques jours. Notons que ce dernier avait été l’homme clé du coup d’Etat, au lendemain de la mort du général Lansana Conté. Certains pensent même que Dadis n'a été qu'un pion dans le jeu du CNDD et qu'à long terme, il aurait été éliminé de l'échiquier politique par ses compagnons. Mais cela arrange t-il pour l'autant l'opposition qui devra maintenant s'adresser à un général populaire, réputé intelligent et qui a de nombreux faits d'armes à son actif?

 

© Jacques Leclerc
Soutien International
Ancien commandant du bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA, l’unité d’élite de l’armée guinéenne), le général Konaté est devenu le vrai patron grâce au fait que le numéro 2 de la junte, le général Mamadou Bah Toto Camara, qui devait diriger le pays en l’absence de Dadis, est sous traitement au Maroc depuis plusieurs semaines. Il est donc hors-jeu comme Dadis. A peine arrivé à la tête du pays, le général reçoit le soutien de la communauté internationale (Etats-Unis, France et certains pays africains), qui le juge plus fiable. La crédibilité du général tient au fait qu’il était absent de Conakry lors du massacre de plus de 150 opposants le 28 septembre dernier. Certaines sources expliquent que les relations entre Dadis et Konaté étaient assez froides, le général ayant reproché à Dadis de se laisser manipuler par certains membres du CNDD afin de se maintenir au pouvoir, et de ne pas respecter ses engagements de départ.

Konaté laissera-t-il Dadis revenir ?
Vu les tensions existant entre les deux hommes, et l'aura dont bénéficie Konaté, de nombreux observateurs se demandent si ce dernier rendra le pouvoir à Dadis. Mercredi 9 septembre, il a effectué une tournée générale dans tous les camps militaires de la capitale Conakry, en demandant aux soldats de se ressaisir et de revenir à toute discipline requise. «L’armée est indivisible, nous sommes une famille », a t-il martelé aux soldats. Le général semble maitriser la situation dans un pays sous haute tension et il jouit d'une certaine stature qui le ferait respecter des hommes de la junte, à l'inverse d'un Dadis, colérique et imprévisible.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos