CAN 2010 : l’Egypte momifie le Cameroun 3-1 et se qualifie pour les ½ finale

Par Makeda Lydie Gnotuom - 26/01/2010

Les pharaons ont confirmé leur statut de meilleure équipe dans cette Can

 

Samuel Eto’o fils, le capitaine des lions indomptables avait prévenu que le match Cameroun & Egypte de ce lundi, 25 janvier 2010 comptant pour les ¼ de finale, sera «de la bagarre ». Certes, les 22 acteurs sur le terrain de Benguela ont livré un match qui aura répondu aux attentes sur les plans physique, technique et tactique, mais une fois de plus, une fois de trop, l’Egypte a confirmé sa suprématie sur le Cameroun en s’imposant sur le score de 3 buts à 1, au terme des prolongations. Or, c’est le Cameroun qui ouvre la marque dès la 26éme mn de la première mi-temps, sur un corner de Achille Emana dont le centre achève sa course directement dans les cages du portier égyptien. Les pharaons vont alors multiplier des actions offensives pour revenir au score. Chose faite à la 37éme mn grâce à leur capitaine Ahmed Hassan qui joue ainsi, sa 170é sélection. 1-1, c’est le score de cette confrontation jusqu’au moment où l’arbitre du match décide d’envoyer les deux équipes dans les vestiaires pour la pause.



 

© journalducameroun.com
Echange de fanions
2è mi-temps
On prend les mêmes et on recommence puisque aucun changement n’est effectué de part et d’autre. En ce début de la deuxième période du match, un long centre du portier égyptien cause quelques frayeurs dans la défense des lions, puisque le ballon rebondi et passe au dessus de Chedjou, mais plus de peur que de mal. Mais, le danger reste permanent, car Zidan presque esseulé dévie sa frappe à gauche croyant surprendre le portier camerounais Kameni, mais celle-ci passe à côté. Quelques minutes plus tard, il revient à la charge suite à un ballon mal négocié des lions. Heureusement, Kameni est là pour repousser dans un premier temps la frappe puissante de Zidan, celle-ci reste tout de même dans la surface de réparation, et Nicolas Nkoulou bien positionné éloigne le ballon. Ça chauffe dans le camp camerounais qui dans un sursaut d’orgueil, va effectuer un pressing sur l’Egypte, mais à chaque fois, la défense est là pour faire échec aux assauts offensifs de la bande à Samuel Eto’o qu’on a peu vu et dont les différentes tentatives ne réussiront d’ailleurs pas à violer les cages des pharaons. A la 69é mn, le Cameroun bénéficie d’un coup franc, mais le long centre bien que cadré de Gérémi Njitap, est tranquillement capté par le portier égyptien. La minute suivante, Gérémi sur un autre coup de pied arrêté, tire largement dessus des gaulles, à la grande déception des supporters des tricolores. 76é mn de jeu, corner au profit des camerounais, mais mal tiré par Njitap une fois encore. Les lions sont très présents dans l’engagement, ils défendent bien, mais cherchent toujours des solutions. Dans les dernières minutes de la rencontre, les pharaons replient de plus en plus. Les deux entraîneurs vont d’ailleurs procéder aux changements, afin de donner du sang neuf et plus de fraîcheur à l’équipe sur le terrain. Dans le camp égyptien, Dedo entre, Zidan sort à la 67é mn, Hosni est également remplacé par Ghaly à la 85é mn de jeu. Chez les lions, Emana sort et Webo entre à la 88é mn. Toujours à égalité eu terme du temps réglementaire et additionnel, 1-1, les deux adversaires ont juste le temps de souffler avant de revenir sur l’aire de jeu pour les 30 minutes de prolongations.

 

© Journalducameroun.com
Eto'o à la peine
Et l’Egypte momifie le lion
Les différents changements feront dire aux observateurs avertis que le coaching de l’entraîneur égyptien Shehata, a été payant puisqu’à la 95é mn, Hassan signe son doublé et donne l’avantage à ses coéquipiers. L’Egypte n’en reste pas là et sale l’addition sur un but vivement contesté par l’équipe camerounaise qui estime que le ballon n’a pas traversé la ligne de but. Sur cette action, « Idriss Carlos Kameni ne s’y est pas bien pris, puisqu’il a choisi de boxer, envoyant le ballon au dessus de lui », déclare Joseph Antoine Bell, consultant de RFI dans le cadre de cette Can.

A 3 buts à 1, l’Egypte tient sa qualification face au Cameroun qui termine le match à 10 après le carton rouge pris pas Chedjou qui en position de dernier défenseur, ceinture inutilement Ghédo. Dans ces prolongations, les entrées de Paul Alo’o Efoulou et André Bikey ne changeront rien au sort des camerounais qui finalement s’inclinent au pied des pharaons, qui confirment leur statut de meilleure équipe de cette 27é Can. Le score de 3-1, fait penser à celui infligé par l’Egypte au Nigeria lors de son premier match de poule, et on se souvient qu’à l’instar du Cameroun, le Nigeria avait également ouvert le score avant de plier finalement devant les poulains de Shehata. Par ailleurs, on ne saurait oublier l’arbitrage tatillon dans ce ¼ de finale, des cartons jaunes distribués parfois sur des fautes imaginaires ou sur le mauvais joueur.


A savoir

  • ¼ de finale à Benguela
  • Egypte & Cameroun, 3-1
  • Distinctions : Orange homme du match: Ahmed Hassan, Egypte, Samsung fair- play: Samuel Eto’o fils
  • ½ finale: Algérie & Egypte


TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos