Cameroun: Calixthe Beyala rend hommage aux Lions indomptables

Par Alix Fétué - 23/09/2010

Dans son nouveau livre, l’écrivaine fête les cinquante années de bonheur de l’équipe nationale de son Cameroun natal

 

Une énergie étonnante voire débordante, un charisme hors du commun, une aisance à n’en plus démontrer dans tous les domaines et une qualité d’écriture exceptionnelle, Calixthe Beyala est tout. Une touche à tout. Après l’hommage qu’elle a rendu à l’icône de la musique camerounaise Manu Dibango dans un film documentaire, Calixthe s’est intéressée cette fois aux dieux camerounais du football. Les Lions indomptables, cinquante ans de bonheur. Tel est le titre du prochain livre de l’auteur qui paraitra le 01er octobre 2010 chez Albin Michel.

 


Le livre hommage
Plus qu’un ouvrage, un hommage
Personne avant elle n’avait autant glorifié cette équipe nationale et rendu aussi vivants les formidables joueurs qui la constitue. De l’ancienne à la nouvelle génération, l’auteur chouchoute les joueurs. Samuel Mbappé Leppé, Yegba Maya, Manga Onguene, Mbida «Arantes», Emmanuel Kunde, Tokoto, Roger Milla, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell, tous s’y retrouvent. Avec à chaque fois des scènes représentatives des divers exploits des uns et des autres. Qui ne se souvient pas du retourné acrobatique de Patrick Mboma contre la France au stade de France en 2000! Ou encore la tragique image de Marc Vivien Foé croulant sur la pelouse du Stade Gerland! En tout cas ce sont de belles histoires que Calixthe se plaît à raconter. On dirait qu’en cinquante ans, elle a suivi l’équipe du Cameroun tous les jours étudiant chaque arrivée et chaque départ, chaque exploit du groupe. De la coupe du monde italienne en 1990 où les Lions indomptables arrivèrent en quart de finale, aux quatre coupes d’Afrique des nations remportées en passant par ses six participations à la coupe du monde, il fallait bien en parler. Calixthe le fait bien. Dans ses 139 pages, elle donne à voir des portraits savamment agencés, des images qui plongeront les nostalgiques des années 50 dans une émotion particulière. Un texte passionné et passionnant de Calixthe Beyala qui met tout son talent d’écrivain et tout son cœur de supportrice au service de l’équipe légendaire de son pays nataldit le livre en couverture. Les Lions indomptables, cinquante ans de bonheurest tout simplement instructif, et devrait servir de lumière aux futures générations. Et même à l’actuelle.

 

© Journalducameroun.com
Calixte Beyala aux Ecrans Noirs 2010
Sur les chemins de la Francophonie
Grand prix littéraire de l’Afrique noir pour Maman a un amant, grand prix du roman de l’académie française pour Les honneurs perdus, et le grand prix de l’Unicef pour La petite fille du Réverbère, entre autres dizaines de récompenses, Calixthe Beyala traîne derrière elle 23 années d’activité littéraire, avec près de vingt ouvrages à son actif. Désormais, elle a d’autres intentions plus fortes encore, dont celle de diriger l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et surtout de la ramener dans ses fondamentaux dit-elle. Pour se faire, celle qui le 14 juillet dernier a été faite chevalier de la légion d’honneur française devra surclasser le légendaire Abdou Diouf qui briguera un troisième mandat à la tête de l’organisation. Les élections auront lieu lors du XIIIème sommet de l’Organisation prévu du 22 au 24 octobre 2010 à Montreux, en Suisse.


A savoir

  • Les Lions indomptables, cinquante ans de bonheur sort le 1er octobre 2010 aux éditions Albin Michel
  • Calixthe Beyala est candidate au poste de Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie


TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos