8 mars au Cameroun: Les femmes dans les rangs à Yaoundé

Par Sandrine Gaingne - 09/03/2009

Le défilé marquant la célébration de la journée de la femme s’est déroulé sous la présidence du Minproff

 

© journalducameroun.com
Défilé des femmes camerounaises
C’est devenu une tradition. Le 8 mars de chaque année, les femmes de toutes les classes sociales du Cameroun arborent leur tenue spéciale de la journée de la femme et se rendent au défilé. Cette année encore, la tradition a été respectée. Des milliers de femmes ont répondu présentes à 10 heures le 8 mars au boulevard du 20 mai à Yaoundé. C’est sous le regard de Suzanne Bomback, la ministre de la Promotion de la femme et de la famille(Minproff) et représentante de la première dame du Cameroun, et des autres ministres, que des femmes ont défilé.


Au cours du défilé, on a noté un grand déploiement des femmes des différents ministères, ainsi que des structures y rattachées. Le personnel sanitaire avec le ministère de la Santé Publique a pris part au défilé, avec notamment des préservatifs féminins que le personnel d’Ad-Lucem tenait dans ses bras comme pour dire stop au Sida. Egalement une grande représentation des femmes de la société civile, des associations religieuses, des associations familiales, ainsi que des associations régionales et tribales du Cameroun venus de tous les horizons du pays pour prendre part au rituel du 8 mars. Notamment, les femmes du Mfoundi dans le Centre, de la Menoua, et du Bamboutos dans l’Ouest du Pays, les femmes du Fako dans le Nord. Bref, presque toutes les régions du pays ont été représentées.

 

© journalducameroun.com
Femmes ivoiriennes
La présence des femmes des autres pays n’a pas manqué d’attirer l’attention des observateurs. Il s’agit entre autre des femmes de l’ambassade de Côte d’Ivoire pays d’Afrique de l’Ouest dont la tenue du 8 mars cousue sur les couleurs du drapeau Ivoirien n’a pas manqué d’enthousiasmer la foule. Des femmes du Nigéria et bien d’autres n’ont pas manqué à l’appel.
Pendant près de 5 heures de temps au boulevard du 20 mai, ces femmes auront défilé avec à l’ouverture, le défilé des femmes ministres, et à la fermeture, le passage des femmes du Minproff.


Le tout, selon un ordre bien établi. D’après les recommandations du Minproff, les carrés devraient être constitués de 144 personnes à raison de 12X12. Les groupes ne constituant pas un carré complet ou ceux dont les membres ne rempliraient pas les conditions requises, seraient fusionnées. Même si cette recommandation n’a pas été respectée à la lettre, les femmes ont été reparties dans onze wagons comme l’année dernière. Et elles ont défilé avec enthousiasme. On pouvait voir sur des pancartes des messages forts. Des messages ayant un rapport avec le thème de la journée tels que ; La violence sexiste n’est pas normale, du ministère de l'administration territoriale et de la décentralisation ; oui à la performance, non au harcèlement des femmes dans le service, de la Banque des Etats de l’Afrique centrale(Beac). Ou encore Renforçons les capacités des femmes et des filles, du ministère des Finances. Autant de messages qui prônent le bien être de la femme dans la société.


Les activités marquant la journée internationale de la femme ont donc pris fin ce 8 mars avec le défilé.





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos