Cameroun: Une association des consommateurs traine AES Sonel en justice

Par Hervé Endong - 01/09/2011

La ligue camerounaise des consommateurs reproche à la société d'électricité d’avoir violé le règlement de service d’électricité

 

Communiqué de presse
L’information est contenue dans un communiqué de presse signé ce mercredi 31 août 2011 et distribué directement aux médias nationaux et internationaux. «Le président national de la LCC a adressé, ce mercredi 31 Août 2011, au procureur de la République, auprès du tribunal de Yaoundé, centre administratif, une plainte contre la société AES Sonel, pour non respect du règlement du service de distribution publique d’électricité », écrit Delor Magellan Kamseu Kamgaing. Ce dernier reproche à l’entreprise spécialisée dans la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique d’avoir violé trois articles du règlement de service. D’abord l’article 7 alinéa 2 qui stipule in fine que « sous réserve des exceptions prévues au présent article, les factures sont établies mensuellement, en principe à date fixe et distribués par les agents de AES Sonel, ou des agents dûment mandatés par AES Sonel , aux divers points de consommation». Ensuite l’article 14 alinéa 6 qui dispose qu’« en cas d’interruption programmée justifiée par des travaux sur le réseau, AES Sonel est tenue d’en informer préalablement les clients concernés par voie de presse, dans un délai d’au moins 72 heures préalablement à la réalisation desdits travaux.» Enfin, l’article 20 alinéa 3 qui stipule qu’« AES Sonel est tenue de mettre une copie du règlement du service à la disposition du public dans ses points commerciaux. ». «Cette décision de la LCC, a été motivée par les plaintes et complaintes des consommateurs, auprès d’elle, contre la société de droit privé camerounais AES Sonel, investie d’une mission de service public et habilitée à produire, transporter, distribuer et vendre de l’énergie électrique au Cameroun », justifie Magellan Kamseu.

 

© Journalducameroun.com
Delor Magellan Kamseu Kamgaing, président de la ligue camerounaise des consommateurs
L’heure de l’action
D’après ce dernier, le « temps du dialogue est passé et dépassé ». « L’heure est désormais à l’action. Pas seulement pour AES Sonel, mais pour toutes les entreprises qui négligent les consommateurs », menace-t-il. Cette plainte de la LCC remet, une fois de plus, AES Sonel sur la sellette. Elle qui, depuis la mi-août 2011 fait l’objet de diverses sollicitations. Que ce soit de la part de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (ARSEL) qui a suspendu sa nouvelle d’application de facturation, ou des associations des consommateurs qui saisissent cette occasion pour tirer à boulets rouges sur l’opérateur d’électricité. Seulement, jusqu’ici, AES Sonel ne fait pas encore des déclarations publiques au sujet de ces accusations de l’ARSEL et des attaques ciblées des associations des consommateurs. Il est donc difficile d’en savoir plus sur sa position. Même si, des sources généralement bien informées, le Custumer management system (CMS) ne souffre désormais d’aucun problème, «les difficultés de sa mise en service ayant été surmontées».

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos