Olivier Bilé: Candidat à la présidentielle, il place Dieu au centre de son programme

Par Marthe Noelle Effoudou - 03/10/2011

Le président de l’Union pour la Fraternité et la Prospérité évoque sa foi comme un slogan de campagne. Et ne manque pas d’idées

 

La racine profonde du problème camerounais se trouve dans cette foi négative qui est un état d’esprit qui depuis très longtemps déjà, oriente nos manières de penser et d’agir, quelle que soit notre situation dans la société.
Olivier Bilé, candidat à l’élection présidentielle


Il apparaît comme le candidat le plus souriant de cette présidentielle. De ses meetings et de ses interventions télévisées, il a toujours le sourire en coin. Et cela même lorsqu’il parle avec sérieux des incidents de Douala. Olivier Anicet BILE, entend recadrer notre société avec la Foi et maintenir la haute définition de l’image du Cameroun. Le président du Bureau Exécutif de l’Union pour la Fraternité et la Prospérité, surnommé « le Coach », se fait un nom à la CRTV, où il officie comme réalisateur. Ancien Secrétaire Général du parti de l’Union des populations africaines (UPA), il fusionne avec le Rassemblement du Peuple Intègre pour le Changement (RPIC) en début 2010. En octobre de la même année, il crée l’Union pour la Fraternité et la Prospérité (UFP) qui appelle au réarmement spirituel du Cameroun.



 

© Facebook
Olivier Bilé, candidat à la présidentielle camerounaise
Cet universitaire, enseignant de journalisme à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC), a l’intention d’arriver jusqu’au bout et de vaincre les Goliath qui sont en face, dans un environnement où les Camerounais ne croient plus en rien du tout. Pour lui, la classe politique traditionnelle a profondément déçu, irrité le peuple, il faut ré-enchanter le peuple camerounais à la chose politique. Son concept : le « foyisme politique » ou la foi positive. Sa foi en Dieu, il la revendique, au point d’en faire le pilier de son programme. Avec vivacité, engagement, et fort de l’amour des siens, il est à la rencontre des camerounais depuis une semaine. Dans le cadre de sa campagne, entre deux gares routières et des campus universitaires, Olivier BILE délivre son message : J’y crois, je fais maintenant! « Le Coach », a pour objectif la mise en place d’un système de mieux-vivre permanent des populations et de notre pays. Ce qui passerait par la création d’une monnaie dénommée Camer pour sortir de la zone franc Cfa, symbole du joug colonial. Il propose également de mettre sur pied une institution appelée Chômage 0 pour parvenir à créer 500 000 emplois/an et se projette à l’horizon 2025 pour atteindre ses objectifs. Ce par le biais de mobilisations d’épargnes populaires et du lancement d’emprunts obligataires de grande envergure. Mieux, il s’agit pour lui d’établir une révolution du système de santé et du système éducatif par le développement de l’enseignement technique et professionnel.

 

© Facebook
Ce père de famille de 44 ans est originaire de la région de l’Est. Il fait ses études en France et obtient en 1990 une maîtrise en Sciences et techniques des métiers de l’image et du son ; ainsi qu’un DEA en Nouvelles technologies de l’information. En 2009, il obtient à l’université de Yaoundé II un Doctorat/P.h.D. ès Sciences de l’information et de la communication. Au cours de la même année, il devient enseignant permanent et coordinateur du département de la télévision de l’ESSTIC. Le monde, il connaît. En démontre ses séjours au Canada ; au Japon et dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Amateur de jogging et passionné d’économie, il entend s’il était élu, s’atteler à la transformation de l’esprit et du mental camerounais par la propagation des vertus de la Foi Positive.


A savoir

  • UP: Union pour la Fraternité et la Prospérité


TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos