Politique › Institutionnel

Boko Haram: 13 terroristes tuĂ©s par l’armĂ©e camerounaise

Droits réservés

Agissant dans le cadre de la FMM, les forces défense nationales ont mené une incursion au Nigéria, tué 13 terroristes et récupéré un important stock de matériel militaire

La secte terroriste Boko Haram mise-en-mal après une incursion de l’armĂ©e camerounaise en territoire nigĂ©rian en dĂ©but de semaine. C’est ce qu’a rĂ©vĂ©lĂ© le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary dans un communiquĂ© lu mercredi, 01e janvier 2017, sur la radio publique.

Au terme de cette riposte, a-t-il indiquĂ©, 13 terroristes «ont Ă©tĂ© dĂ©finitivement anĂ©antis», une dizaine d’armes saisies, un millier de munitions rĂ©cupĂ©rĂ©es, des vĂ©hicules dĂ©truits, six motos et une dizaine de vĂ©los saisies de mĂŞme qu’un important stock constituĂ©s de matĂ©riels de fabrication d’explosifs.

A en croire le Mincom, cette opération de «ratissage» déroulée au cours de ces trois jours, est une réponse «aux multiples attaques de Boko Haram».


Il a ajoutĂ© qu’en symbiose avec les forces armĂ©es nigĂ©rianes, les forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© du Cameroun ont permis de repousser les terroristes, ce qui aura Ă©galement permis de libĂ©rer plusieurs otages en territoire nigĂ©rian.

En quatre jours, trois attaques suicides de Boko Haram ont fait cinq morts dans la rĂ©gion de l’ExtrĂŞme-nord, dont trois kamikazes et deux victimes civiles.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut