Politique › Sécurité

Boko haram : Quatre civils tués à Maiduguri

Abubakar Shekau. ©Droits réservés

L’attaque survenue le 19 mars dernier a aussi blessĂ© huit personnes

Hier, 19 mars, un attentat est survenu Ă  Umariri Ă  7 km de Maiduguri (Nord-est du Nigeria). Trois kamikazes dont deux femmes ont fait quatre morts et huit blessĂ©s parmi les civils. L’attentat est survenu aux environs de 7h, soit presque simultanĂ©ment Ă  l’attaque contrecarrĂ©e Ă  Kolofata (ExtrĂŞme-nord Cameroun) par le comitĂ© de vigilance de la zone. En effet, deux jeunes filles ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©es par ledit comitĂ© aux premières heures du 19 mars. L’une d’elles a Ă©tĂ© tuĂ©e par balle et l’autre a prĂ©fĂ©rĂ© actionner sa dĂ©charge explosive.

La question est, les deux attentats Ă©taient-ils coordonnĂ©s? Difficile Ă  dire. On peut tout de mĂŞme le supposer, la simultanĂ©itĂ© Ă©tant un signe de puissance chez les djihadistes…Mais, ces attaques surviennent après la rĂ©cente sortie de Shekau, le leader de la secte islamiste Boko Haram. Dans une vidĂ©o exploitĂ©e par l’AFP et relayĂ©e par de nombreux sites, le terroriste rĂ©itĂ©rait son intention de maintenir son emprise sur les zones de dĂ©ploiement de la secte.




0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut