Politique › Sécurité

Boko haram: Un soldat camerounais tué

©Droits réservés

Le Caporal ItoĂ© a marchĂ© sur une mine alors qu’il effectuait justement une mission de dĂ©minage sur l’axe Banki -Kumshe-Gulumba Gana au Nigeria

Depuis plusieurs mois, la secte Boko haram, en dĂ©route, n’ose plus affronter les forces armĂ©es camerounaises ou la Force multinationale mixte dĂ©ployĂ©e sur le terrain. Elle a alors optĂ© pour les attaques sournoises, en utilisant des bombes humaines (des jeunes filles surtout). Les membres du groupe djihadiste ont aussi trouvĂ© pour astuce de miner les axes utilisĂ©s. Une stratĂ©gie qui fait des victimes cĂ´tĂ© camerounais.

C’est ainsi que, le 04 mars dernier, le caporal Itoe Walter a posĂ© le pied sur le dĂ©tonateur d’une mine. Le soldat du gĂ©nie militaire Ă©tait en opĂ©ration de dĂ©minage pour le secteur 1 de la Force multinationale mixte sur l’axe Banki -Kumshe-Gulumba Gana au Nigeria. Il est mort sur le champ. Son camarade, le sergent chef Hamidou a Ă©tĂ© grièvement blessĂ© et Ă©vacuĂ© d’urgence par les vĂ©hicules d’escorte du gĂ©nĂ©ral Bouba DobĂ©krĂ©o, commandant du secteur 1 de la Force multinationale mixte, qui rentrait  d’une mission de contrĂ´le de 72 heures dans les secteur des opĂ©rations. Pour l’heure, difficile de savoir si le pronostic vital du sergent chef Hamidou est engagĂ©.

La mort du caporal Itoe est empreinte d’ironie. Le Secteur 1 de la Force multinationale mixte a rĂ©cemment acquis des dĂ©tecteurs de mĂ©taux pour la sĂ©curisation des axes très minĂ©s. Le sergent chef Hamidou et le caporal ItoĂ© ont Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©s pour dĂ©tecter d’Ă©ventuelles mines posĂ©es la nuit. Plusieurs routes ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©es dans la zone pour dĂ©vier l’axe principal. Vu les multiples dĂ©viations effectuĂ©es par les multiples passages pour Ă©viter l’axe principal, plusieurs routes se sont crĂ©Ă©es. Un premier axe a Ă©tĂ© scannĂ© sans souci par l’Ă©quipe. Lors du scanning du second axe, le caporal Itoe a marchĂ© sur une mine, ce qui lui a coĂ»tĂ© la vie. Un Ă©nième sacrifiĂ© dans cette guerre contre Boko haram.


 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut