› Eco et Business

Cameroun: Iya Mohammed appelĂ© Ă  s’expliquer sur la gestion de la Sodecoton

Il est traduit en mĂŞme temps que le recteur de l’universitĂ© de Douala, Bruno Bekolo Ebe et le directeur du GCE Board en charge des examens officiels de l’enseignement anglophone

Le Directeur GĂ©nĂ©ral de la SociĂ©tĂ© de dĂ©veloppement du Coton (SODECOTON) au Cameroun, et prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration camerounaise de football (FECAFOOT), a Ă©tĂ© convoquĂ© ce mercredi 13 juin 2012, devant le conseil de discipline budgĂ©taire du ministère camerounais en charge de contrĂ´le supĂ©rieur de l’Etat (MINCONSUP). L’information donnĂ©e par la radio d’Etat (CRTV), prĂ©cise que Monsieur Iya Mohammed est traduit pour des fautes dans la gestion de cette sociĂ©tĂ© parapublique et dont il a la charge, sur la pĂ©riode allant de 2005 Ă  2010. Il est aussi dit que l’ordre de traduction devant ce conseil a Ă©tĂ© donnĂ© par le prĂ©sident de la rĂ©publique lui-mĂŞme. En fin de semaine dernière, une folle rumeur a parcouru l’univers de la presse, faisant Ă©tat de ce que Monsieur Iya avait Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©. Depuis des mois dĂ©jĂ , de nombreux mĂ©dias lui prĂ©disaient un sĂ©jour très prochain en prison, en raison de la mauvaise gestion de la SODECOTON, mais aussi de la FECAFOOT. Mais il n’en a Ă©tĂ© rien du tout. Au dĂ©but du mois de mai, il a rĂ©agi rapidement, organisant une confĂ©rence de presse, oĂą il prĂ©sentait son bilan Ă  la tĂŞte de l’entreprise depuis plusieurs annĂ©es. Il ressortait de cette prĂ©sentation que son management avait permis Ă  l’entreprise de faire des bĂ©nĂ©fices, dans un contexte oĂą le marchĂ© mondial est très fragile, et la concurrence des grandes puissances agressive.

Monsieur Iya est traduit en mĂŞme temps que le recteur de l’universitĂ© de Douala, Bruno Bekolo Ebe et le directeur du GCE Board en charge des examens officiels de l’enseignement anglophone. Le conseil de discipline budgĂ©taire semble avoir repris du service, depuis le dĂ©but de la semaine. En mĂŞme temps que la convocation de ces personnalitĂ©s, il a prĂ©sentĂ© les conclusions d’une enquĂŞte ouverte sur la gestion de la communautĂ© urbaine de LimbĂ©, la principale ville portuaire de la rĂ©gion du Sud-ouest. Selon ces conclusions, ce responsable et de nombreux autres collaborateurs Ă  lui seraient Ă  l’origine de plusieurs fautes, qui ont provoquĂ© un manque Ă  gagner Ă  la communautĂ© de près de 2 milliards de FCFA. Un peu plus tĂ´t dans la semaine, c’Ă©tait l’annonce de la condamnation du conseil Ă  remboursement, du directeur gĂ©nĂ©ral de l’agence de rĂ©gulation des marchĂ©s publics, du recteur de l’universitĂ© de YaoundĂ© II SOA et de deux doyens de cette institution d’une somme globale de 411 millions de FCFA. Dans sa dĂ©marche jusqu’ici, le conseil de discipline budgĂ©taire, a rarement remis des conclusions. Après longtemps avoir Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©, Iya survivra-t-il Ă  cette nouvelle Ă©preuve, seule la fin des auditions fixera tout le monde sur la question.


Iya Mohammed appelĂ© Ă  s’expliquer sur la gestion de la Sodecoton

Journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut