Sport › Football

Cameroun: La guerre des jubilĂ©s n’aura pas lieu

Après avoir demandĂ© aux frères Biyik de reporter leur match de gala, le ministre des Sports Adoum Garoua s’est rĂ©tractĂ© ce mardi lors d’une confĂ©rence de presse

VoilĂ  encore une affaire dont le football camerounais aurait pu s’en passer, si le ministère en charge des Sports s’Ă©tait impliquĂ© de manière Ă©quitable dans l’organisation des jubilĂ©s de Patrick Mboma et celui des frères Biyik (AndrĂ© et François). Ces derniers ayant dĂ©cidĂ© d’organiser leurs jubilĂ©s au mĂŞme moment. Celui de Patrick Mboma est prĂ©vu du 24 au 26 mai, alors que celui des Biyik, s’Ă©tale sur une semaine (19 au 26 mai). Hasard de calendrier ou discorde dans la prĂ©paration des deux Ă©vĂ©nements ? On n’en sait très peu. Toujours est-il que, informĂ© Ă  temps pour la location du stade Ahmadou Ahidjo, point focal des deux Ă©vènements, le ministère en charge des Sport a dans un premier temps, donnĂ© son accord aux frères Biyik, pour qu’ils occupent l’antre de Mfandena, l’après midi du 25 mai. Or ce jour-lĂ , Ă  la mĂŞme heure, est prĂ©vue une cĂ©rĂ©monie de rĂ©pĂ©tition gĂ©nĂ©rale du jubilĂ© de Patrick Mboma. Pris de panique face Ă  cette coĂŻncidence, le ministre des Sports Adoum Garoua un peu confus face Ă  cette situation a privilĂ©giĂ© Patrick Mboma (son jubilĂ© est parrainĂ© par S.E Paul Biya). Il a adressĂ© ce 22 mai une lettre aux frères Biyik leur demandant de reporter leur jubilĂ©.

En rĂ©ponse Ă  cette missive, les frères Biyik, ont dans une correspondance adressĂ©e au Minsep, avec ampliation au SecrĂ©taire gĂ©nĂ©rale de la prĂ©sidence de la RĂ©publique et au Premier Ministre, indiquĂ© qu’il Ă©tait hors de question pour eux de repousser les dates de leur jubilĂ©, compte tenu des engagements pris au niveau des invitĂ©s et sponsors. C’est donc sur instruction de sa hiĂ©rarchie qu’Adoum Garoua s’est rĂ©tractĂ© lors de sa sortie mĂ©diatique de ce mardi. De commun accord entre les anciennes gloires du football camerounais qui tirent leurs rĂ©vĂ©rences, la cĂ©rĂ©monie de rĂ©pĂ©tition gĂ©nĂ©rale du gala de Partrick Mboma aura lieu dans la matinĂ©e du 25 mai, entre 8h et 12h. De sorte que les frères Biyik puissent organiser leur match de gala, le mĂŞme jour dans l’après midi. La question Ă  l’origine de la prĂ©tendue « guerre des jubilĂ©s » (le croisement temporel des deux jubilĂ©s) est tout simplement une malheureuse coĂŻncidence de date d’après François Omam Biyik. A en croire, le benjamin des Biyik « il n’y a jamais eu de problème entre Patrick et nous (pour les frères Biyik) ». François Omam Biyik assure par ailleurs que son frère et lui seront au jubilĂ© de Patrick Mboma et lui au leur. Cette coĂŻncidence de temps donne ainsi l’occasion Ă  deux gĂ©nĂ©rations diffĂ©rentes du football camerounais, l’opportunitĂ© de se retrouver. Le public qu’on attend nombreux Ă  ces deux Ă©vĂ©nements aura l’occasion de se remĂ©morer des annĂ©es de liesse qu’ont su leur faire vivre ces trois lĂ©gendes du football camerounais.


Courrier du ministre des sports aux frères Biyick

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut