Opinions › Tribune

Cameroun, lancement de la campagne «libérez Marafa maintenant»

Par le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

Aujourd’hui, mercredi 10 fĂ©vrier, est le jour de lancement d’une campagne en faveur de Marafa Hamidou Yaya intitulĂ©e: « LibĂ©rez Marafa Maintenant ». Cette campagne a pour objectif d’interpeller l’opinion et de crĂ©er une mobilisation collective pour la libĂ©ration immĂ©diate du cĂ©lèbre prisonnier d’opinion camerounais Marafa Hamidou Yaya.

Rappel des faits: homme politique, ancien Ministre d’État chargĂ© de l’administration territoriale et de la dĂ©centralisation, et ancien SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la PrĂ©sidence de la RĂ©publique, sĂ©rieux prĂ©tendant Ă  la PrĂ©sidence du Cameroun, Marafa Hamidou Yaya a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  25 ans de prison ferme pour «complicitĂ© intellectuelle de dĂ©tournement de dĂ©niers publics». Il est incarcĂ©rĂ© depuis le 16 avril 2012 Ă  la caserne militaire du SecrĂ©tariat d’État Ă  la DĂ©fense (SED) de YaoundĂ©. Le DĂ©partement d’État amĂ©ricain, l’Internationale Socialiste, et plusieurs organisations de dĂ©fense des droits de l’homme l’ont reconnu comme un dĂ©tenu d’opinion et appellent Ă  sa mise en libertĂ© immĂ©diate.

Comment vous mobiliser?
Dès aujourd’hui prenez-vous en photo tenant une page de papier sur laquelle sera inscrit: LibĂ©rez Marafa Maintenant
Vous nous la faites parvenir par mail en pièce jointe Ă  l’adresse suivante: freemarafa@gmail.com

Nous la publierons sur le site Instagram où nous avons ouvert un compte dédié à cette campagne avec toutes les photos de soutien que vous nous ferez parvenir, nous allons monter une frise qui sera rendue publique au printemps.

Nous partagerons notre action sur facebook, twitter, et le site internet du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)


La solidarité est une force, nous comptons sur vous. Merci.
« Il y a pire que l’injure, c’est le silence de l’oubli ou de l’indiffĂ©rence » Anatole France.

Marafa Hamidou Yaya.

Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Ă€ LA UNE
Retour en haut