› Eco et Business

Cameroun: Le projet de budget 2014 est de 3 312 milliards de Fcfa

Les prioritĂ©s du gouvernement pour l’annĂ©e prochaine ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©es aux dĂ©putĂ©s en fin de semaine dernière

Le Premier ministre et chef du Gouvernement Ă©tait face au Parlement jeudi dernier. En prĂ©sence des autres membres du gouvernement, du PrĂ©sident du sĂ©nat Marcel Niat Njifenji et le corps diplomatique, Philemon Yang est revenu sur la prioritĂ© du nouveau budget. Le projet de budget de l’Etat pour l’exercice 2014 s’Ă©quilibre en recettes et en dĂ©penses Ă  3 312 milliards de FCFA contre 3 236 milliards de FCFA pour l’exercice 2013, soit une hausse de 76 milliards de FCFA en valeur absolue et de 2,3% en valeur relative. Ce projet de budget tient compte des nouvelles charges de l’Etat, notamment la prise en charge des milliers de diplĂ´mĂ©s de l’Ecole normale supĂ©rieure de Maroua et du fonctionnement effectif du SĂ©nat. Selon lui, ce programme, s’appuiera sur la loi de Finances de l’exercice 2014.

Cette loi a Ă©tĂ© Ă©laborĂ©e, suivant les directives du chef de l’Etat contenues dans la circulaire du 30 juillet 2013 relative Ă  la prĂ©paration du budget de l’Etat pour l’exercice 2014. Ce projet de budget a donc Ă©tĂ© finalisĂ© sur la base d’un cadrage fondĂ© sur les hypothèses suivantes : un taux de croissance du PIB estimĂ© Ă  4,8% ; un taux d’inflation contenu Ă  2,8%. Les dĂ©putĂ©s ont ensuite appris que le gouvernement s’est engagĂ© Ă  insĂ©rer dans ce projet de loi de finances 2014 de nouvelles mesures allant dans le sens de la prĂ©servation de la pause fiscale, la sĂ©curisation des recettes publiques et de l’amĂ©lioration de la qualitĂ© de la dĂ©pense publique. Les estimations des recettes attendues au cours de l’exercice 2014, a poursuivi le chef du gouvernement, se chiffrent Ă  3 312 milliards de FCFA et ces recettes proviennent des postes ci-après : recettes pĂ©trolières : 718 milliards de FCFA contre 705 milliards de FCFA en 2013 ; recettes non-pĂ©trolières (fiscales et douanières) : 1 985 milliards de FCFA contre 1 957 milliards de FCFA en 2013 ; Ă©mission de titres publics : 280 milliards de FCFA contre 250 milliards de FCFA en 2013 ; emprunts et dons : 329 milliards de FCFA contre 324 milliards de FCFA en 2013. Concernant les dĂ©penses, le gouvernement entame en 2014 la deuxième annĂ©e de la mise en uvre du budget-programme. Le Premier ministre a rappelĂ© aux dĂ©putĂ©s que la structuration des dĂ©penses comporte pour chaque administration publique, des objectifs Ă  atteindre et des indicateurs de mesure de ces objectifs Ă  la fin de la pĂ©riode.



cm.telediaspora.net)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut