Sport › Football

Cameroun – Lybie: Les Lions indomptables sont entrĂ©s en stage mardi

Le match de dimanche se joue dans le cadre dernière journée de la première phase des éliminatoire de la Coupe du monde

La sĂ©lection nationale du football du Cameroun, les « Lions incomptables », qui reçoit dimanche son homologue libyenne dans le cadre de la dernière journĂ©e de la première phase des Ă©liminatoire de la Coupe du monde, est entrĂ©e en stage mardi au Centre de perfectionnement de la ConfĂ©dĂ©ration africaine de football (CAF), situĂ© Ă  une trentaine de kilomètres de YaoundĂ©, la capitale. Il est question pour l’entraĂ®neur-sĂ©lectionneur, l’Allemand Volker Finke et ses poulains, de travailler d’arrache pied afin d’obtenir la qualification contre la Libye le 6 septembre prochain dans le cadre de la dernière journĂ©e du premier tour des Ă©liminatoires de la Coupe du monde 2014 au BrĂ©sil.

« On va faire cinq ou six entrainements sur le terrain pour ĂŞtre Ă  point dimanche contre la Libye », a dĂ©clarĂ© le coach, rassurant que « tous les joueurs convoquĂ©s seront lĂ  », avant d’en appeler Ă  la mobilisation de tous afin de porter les Lions indomptables Ă  la victoire. En tĂŞte de sa poule avec 10 points, le Cameroun croisera le fer contre la Libye, deuxième au classement avec 9 points dans un match Ă  quitte ou double dans lequel il a besoin d’un match nul pour obtenir son ticket.

Les joueurs sont dĂ©terminĂ©s Ă  remporter le match mĂŞme s’il faut relever que lors des deux dernières sorties, respectivement face au Togo et Ă  la RDC, le Cameroun n’a pu marquer le moindre but. Une carence que le retour du capitaine en sĂ©lection Samuel Eto’o Fils et de certains joueurs remis de blessures pourrait combler, « car si nous voulons aller loin, nous devons forcĂ©ment marquer les buts et rester solide en dĂ©fense », a prĂ©venu Volker Finke.


Volker Finke, nouveau sĂ©lectionneur du Cameroun et Samuel Eto’o, capitaine

Team Press Lions)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut