SociĂ©tĂ© â€ș SociĂ©tĂ©

Au Cameroun, le palais d’un fonctionnaire crĂ©Ă© la polĂ©mique sur la toile

Vue partielle des extérieurs du domaine de Félix Antoine Samba, ancien directeur du budget. ©Droits réservés

Des vidĂ©os diffusĂ©es sur Internet montrent des salons, les couloirs et les extĂ©rieurs d’un domaine bĂąti sur un modĂšle architectural, d’un luxe rare

Le supposĂ© scandale financier qui alimente le dĂ©bat depuis plusieurs jours n’est pas le fruit d’une mission de la Commission nationale anti-corruption, mais de la diffusion par le journaliste Boris Bertolt, de vidĂ©os et d’images d’une demeure luxueuse attribuĂ©e Ă  l’ancien directeur gĂ©nĂ©ral du budget, FĂ©lix Antoine Samba.

Des sources contactées par Journal du Cameroun confirment que la demeure située à Yaoundé appartient réellement à Félix Antoine Samba.

«Les photos de la rĂ©sidence de l’ancien directeur gĂ©nĂ©ral du budget du Cameroun Ă  Nkoldom, banlieue Ouest de YaoundĂ©. Rappelons qu’il n’est que fonctionnaire. AprĂšs ils viendront dire que nous sommes jaloux. Vous ĂȘtes malades ou quoi… vous volez notre argent. Les enseignants ne sont pas payĂ©s. Les mĂ©decins sont mal traitĂ©s et vous nous dites que nous sommes aigris», dĂ©clare Boris Bertolt sur sa page Facebook.

Le domaine en question est constituĂ© de chĂąteaux -dont certains sont encore en cours d’amĂ©nagement-, reliĂ©s par des passerelles. Dans les extĂ©rieurs, bronze, marbre, plĂątre et granite se cĂŽtoient dans des ouvrages tels des statues, le revĂȘtement des sols, des murs. Un jardin et une grande piscine achĂšvent d’embellir la cour.

Les vidéos publiées montrent des salons privés, des couloirs et autres piÚces décorées dans le style vénitien. On y voit des poutres en marbre, des grands tableaux qui tapissent les murs, des meubles Napoléonais en bois massif


Toutes choses qui ont suscitĂ© l’émoi des Camerounais, dont les rĂ©actions vont de la simple admiration pour l’ouvrage aux cris contre le dĂ©tournement de fonds en passant par des critiques sur l’utilitĂ© d’un telle richesse.

«En vĂ©ritĂ© en vĂ©ritĂ© je vous le dis…..l’Ă©lection de 2018 ci……hummmm», «Quand vous dit que les vraie fou sont des personnes qui se disent saine d’esprit. Parce que ça si ce n’est pas de la maladie mentale et bien c’est de la folie +++», «On a beau ne pas ĂȘtre d’accord mais ce monsieur est trĂšs raffinĂ© on devrait faire de ses biens un patrimoine national»

«Ceci doit ĂȘtre saisi et transforme en site d’attraction. C’est l’argent du contribuable qui a Ă©tĂ© utilisĂ©, 40 Million de $. On n’est ou la???» «Il est en prison?», «les gens n’ont rien Ă  dire svp payez-vous un billet de car Ă  nationale voyage et aller voir dans son village ce qu’il a la bas comme plantation de cacao et plantain des milliers d’hectares. Tout ce que tu raconte tu perds ton temps il ne t’a pas empĂ©chĂ© de construire aussi ton manoir. Vous croyez qu’il fait tout ça avec votre argent ? En plus toi qui est allĂ© filmer son domicile lĂ  tu n’es pas sĂ»r que tu Ă©tais lĂ -bas pour aller demander de quoi manger ? souffre de le voir rĂ©ussir et si tu as besoin des informations va bien te renseigner chez lui il te dira la provenance de son argent. Apprenti sorcier comme shuiiiiip»


«Que vaut toute cette richesse lorsque autour de toi les humains comme toi ne peuvent pas envoyer leurs enfants Ă  l’Ă©cole, ne peuvent avoir une bte de riz pour chien pour calmer leurs panses, ne peuvent avoir la lumiĂšre pour Ă©clairer leurs tristes nuits, lorsqu’ils n’ont pas un petit comprimĂ© dans la case de santĂ© du quartier, dans lequel tu as enterrĂ© ces milliards volĂ©s, oĂč leurs enfants n’ont pas un petit espace amĂ©nagĂ© pour jouer? Malheur Ă  l’homme par qui viendra le scandale dit la Bible. Si le jour de ta mort on t’enterre avec ce chĂąteau Ă  la Èmirat je te dirai dis chapeau bien bas l’artiste, mais tt ceci n’est que ruine et perte de temps et Ă©goĂŻsme dans ce triste monde»,  commentent des internautes sur la toile.

BIENVENU CHEZ L'ITALIEN DE LA CAPITALEVoici un palais vĂ©nitien en plein YaoundĂ©. Juste Ă  cĂŽtĂ© de cette rĂ©sidence des Camerounais cĂŽtoient la pauvretĂ© la plus extrĂȘme …. Il faut une enquĂȘte parlementaire chez ce monsieur. L'ancien directeur gĂ©nĂ©ral du budget. Regardez l'extĂ©rieur et imaginez la misĂšre de ses voisins

Publié par Boris Bertolt sur mardi 18 avril 2017

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut