Personnalités › Success Story

Cameroun: Paul Biya nomme un ambassadeur au Mali

Koe Tonga Jean © Droits réservés

Sur décret présidentiel daté du 12 janvier, Koe Tonga Jean est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun au Mali, avec résidence à Dakar

Le président de la République du Cameroun nomme un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Mali, en la personne de Koe Tonga Jean. Dans un décret signé le jeudi 12 janvier 2017, Paul Biya assigne une résidence au nouvel ambassadeur à Dakar au Sénégal.

A 72 ans, M. Koe Tonga Jean conserve cette mission qu’il dirige depuis 2009. Il est depuis ladite date, ambassadeur du Cameroun au SĂ©nĂ©gal avec rĂ©sidence Ă  Dakar et compĂ©tence au Mali, en Mauritanie et en Gambie.

Koe Tonga Jean est nĂ© en 1944 Ă  Emvong, dans la rĂ©gion du Centre. En 1967, il obtient sa Licence en droit en sciences Ă©conomiques Ă  l’universitĂ© de YaoundĂ© puis un diplĂ´me d’administrateur Ă  l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam).

C’est en juin 1967 qu’il entame sa carrière professionnelle au ministère des Affaires Ă©trangères et un an plus tard il est Ă©levĂ© au grade de secrĂ©taire des Affaires Ă©trangères. Il est admis sur concours professionnel au grade de conseiller des Affaires Ă©trangères en juin 1981 et en 1987, il est promu par avancement au choix au grade de ministre plĂ©nipotentiaire.


C’est nanti de ces fonctions que Koe Tonga Jean rejoint, du 28 juin 1996 au 16 mars 2008, l’ambassade du Cameroun au Gabon et en RĂ©publique DĂ©mocratique de Sao Tome et Principe avec rĂ©sidence Ă  Libreville.

Dans les ambassades du Cameroun Ă  l’Ă©tranger, Koe Tonga Jean a travaillĂ© en tant que deuxième secrĂ©taire Ă  Lagos au NigĂ©ria (1971/1974), premier secrĂ©taire au Caire en Egypte (1974/1977), premier conseiller Ă  Ottawa au Canada (1982/1986) et Ă  Madrid en Espagne (1986/1988).

De mĂŞme, il cumule une expĂ©rience dans le domaine du contrĂ´le et Ă©valuation des activitĂ©s des missions diplomatiques et consulaires et de services centraux du Cameroun. Il y a par ailleurs travaillĂ© en tant que chef de bureau des relations avec les pays dĂ©veloppĂ©s (1968/1971), chef de service Afrique (1978/1980), directeur adjoint des affaires d’Afrique et d’Asie (1980/1982), directeur des affaires d’Afrique et d’Asie (1988/1992) et Inspecteur GĂ©nĂ©ral des Postes Diplomatiques et Consulaires (1992/1996).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut