Santé › Actualité

Cameroun: persistance du taux de prévalence au VIH/Sida chez les homosexuels

Le taux de prévalence chez les homosexuels est actuellement de 44,3% à Yaoundé et 24,2% à Douala, selon des données du ministère de la Santé publique

Le taux de prévalence du VIH/Sida chez les homosexuels est actuellement de 44,3% à Yaoundé et 24,2% à Douala, les métropoles politique et économique du Cameroun, selon des données du ministère de la Santé publique

Ces chiffres sont quasiment les mêmes que ceux publiés voici 4 ans par Affirmative Action (ACT), une association de jeunes locaux dédiée à la promotion des droits humains et droits en santé sexuelle et reproductive des groupes sociaux marginalisés.

Selon cette ONG en effet, le taux de prévalence à VIH chez les homosexuels était, en 2012, le plus élevé au niveau national, soit 37,2% (44% à Yaoundé contre 24% à Douala).

D’après le profil des estimations et projections en matière de VIH et sida au Cameroun (2010-2020) dressĂ© par cette organisation, il y avait environ 19.000 homosexuels au Cameroun en 2012 avec une forte concentration dans les zones urbaines, notamment les deux citĂ©s Ă©voquĂ©es.

D’une manière gĂ©nĂ©rale, ACT observe un faible taux de participation des homosexuels dans les activitĂ©s de mobilisation, «sĂ»rement dĂ» au cadre juridique camerounais qui pĂ©nalise les relations entre personnes de mĂŞme sexe et au contexte socioculturel qui  »force » au mariage traditionnel».

Le Code pĂ©nal camerounais punit d’un emprisonnement de 6 mois Ă  5 ans et d’une amende 20.000 Ă  200.000 FCFA, «toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe».


S’agissant d’autres groupes vulnĂ©rables Ă  la pandĂ©mie, le ministère camerounais en charge de la SantĂ© publique indique que la sĂ©roprĂ©valence est actuellement de 16,3% chez les camionneurs, 36,7% chez les travailleuses du sexe, 16,8% chez les populations carcĂ©rales et 10% chez les femmes âgĂ©es de 35 et 39 ans.

D’une manière gĂ©nĂ©rale, et selon les donnĂ©es officielles, le taux de sĂ©roprĂ©valence au VIH/Sida dans le pays est actuellement de 4,3%, contre 5,5% en 2004 pour une population estimĂ©e Ă  22 millions d’âmes.


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut