Santé › Actualité

Cameroun: résurgence de la grippe aviaire à Bafoussam

Selon un premier bilan, rendu public jeudi, par le gouverneur de la rĂ©gion de l’Ouest, au moins 16 000 sujets ont Ă©tĂ© incinĂ©rĂ©s en attendant la confirmation des soupçons

On n’a pas fini de parler de grippe aviaire au Cameroun. Jeudi, 08 septembre 2016, le gouverneur de la rĂ©gion de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, a annoncĂ© que 16 000 poulets ont Ă©tĂ© dĂ©truits dans une ferme de Bafoussam suite Ă  des suspicions sur une nouvelle Ă©pizootie.

Ce nouveau cas est le deuxième signalĂ© Ă  Bafoussam depuis le dĂ©but de l’Ă©pizootie dĂ©clarĂ©e au mois de juin dans une ferme du Mfoundi rĂ©gion du Centre.

La dĂ©lĂ©gation rĂ©gionale de l’Elevage, des pĂŞches et des industries animales a Ă©tĂ© saisie mercredi par un fermier de ladite ferme qui venait de constater le dĂ©cès de près de 6000 bĂŞtes du cheptel.
Selon le gouverneur 16 000 autres poulets seront dĂ©truits ce week-end si les rĂ©sultats des analyses effectuĂ©es confirment qu’il s’agit bien de la grippe aviaire.

En attendant, Awa Fonka Augustine a recommandĂ© jeudi aux Ă©leveurs de la filière avicole de Bafoussam de respecter les règles d’hygiène et de biosĂ©curitĂ©.


Ce nouveau cas survient alors que l’Interprofession de la filière avicole du Cameroun est en quĂŞte d’appuis pour la relève de ce secteur qui a enregistrĂ© des pertes estimĂ©es Ă  10 milliards de FCFA Ă  cause de la grippe aviaire.

L’Interprofession appelle le gouvernement Ă  soutenir les Ă©leveurs avec deux millions de poussins de 1 jour, de mĂ©dicaments de l’ordre de 450 millions FCFA ainsi que de 20.000 tonnes de maĂŻs.


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut