Eco et Business › Energie

Les unités de fabrication de la Sonara à nouveau fonctionnelles

La Sonara procède au redémarrage de ses unités de fabrication

La sociĂ©tĂ© avait observĂ© un arrĂŞt programmĂ© de sa production depuis le 15 janvier en vue d’effectuer des travaux d’entretien pour l’optimisation de ses activitĂ©s.

L’ensemble des unités de fabrication de la Société nationale de raffinage (Sonara) est à nouveau fonctionnel. La société se dit prête à approvisionner le marché camerounais en produits pétroliers après un arrêt programmé de ses activités de production observé du 15 janvier au 31 mai 2017. Dans un communiqué publié au mois de juin, la Sonara annonce la livraison de 26 500 m3 desdits produits en direction de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP).

« Le tout premier navire a été chargé le 23 mai 2017 à destination du dépôt SCDP de Douala et avait comme split de chargement : Gasoil : 12.000 m3 à TA, FO 1500 : 1.500 m3 à TA. Le second navire constitué de 13.000 m3 à TA de gasoil, prioritaire pour le déchargement, est en attente à la bouée de base à Douala depuis le 29 Mai 2017 pour déchargement », indique le communiqué.

L’arrêt programmé des activités de production observé par la Sonara visait à effectuer des travaux d’entretien et d’extension de ses unités de fabrication. Objectif : «mettre pratiquement à neuf ses unités de fabrication pour une meilleure production en vue de satisfaire l’approvisionnement en qualité et en quantité des produits pétroliers raffinés», précise la structure.

Les travaux portaient, notamment, sur le remodelage de l’unité principale de distillation atmosphérique, les échangeurs de chaleur du train de préchauffe, les fours, l’unité d’hydrotraitement, l’unité de séparation des essences débutanisées, l’unité de reformage catalytique, l’unité de désulfuration du gasoil… Depuis le 31 mai donc, l’ensemble des unités de production est en fonctionnement avec un débit moyen de 300 m3/h susceptible par ailleurs d’augmenter pour atteindre un débit de 340 m3/h.


 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut