Politique › Sécurité

Cameroun : trois morts dans un attentat kamikaze Ă  Mora

L'armée camerounaise a fort à faire avec les membres de la secte Boko haram. ©Droits réservés

Deux femmes kamikazes tentaient de s’Ă©chapper après avoir Ă©tĂ© repĂ©rĂ©es par les vigiles ce vendredi 19 mai

Peu avant 6h, ce vendredi 19 mai, deux femmes suspectes ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©es au quartier Wallande Ă  Mora, dans la rĂ©gion de l’ExtrĂŞme-nord (Cameroun). Des membres du comitĂ© de vigilance se sont aussitĂ´t mis Ă  leur poursuite. PourchassĂ©es par les vigiles et la clameur publique, elles ont couru se rĂ©fugier dans le domicile de Baba Malla et y ont dĂ©clenchĂ© leurs bombes. Les terroristes sont mortes. La maĂ®tresse de maison aussi. Deux enfants ont Ă©tĂ© blessĂ©s. La maison est partiellement dĂ©truite.

La ville de Mora fait rĂ©gulièrement l’objet d’incursion de bombes humaines. En fin de semaine dernière, la ville Ă©tait pourtant en alerte. Des informations sur une possible attaque avait contrait les forces de dĂ©fense et les autoritĂ©s administratives Ă  demander aux populations d’Ă©viter les regroupements. Une situation qui avait contraint les commerçants Ă  rester chez eux dimanche, pourtant jour de grand marchĂ© dans la ville.


Cette alerte dĂ©coulait d’une attaque kamikaze survenue le vendredi 12 mai, soit une semaine avant celle de ce matin. Ce jour-lĂ , peu après 5h20, deux femmes suspectes ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©es Ă  Limani, dans l’arrondissement de Mora. L’une d’elles s’est fait exploser sur place. L’autre, a couru se rĂ©fugier dans une maison voisine. Suivie par un membre du comitĂ© de vigilance, elle s’est fait exploser, provoquant sa mort ainsi que celle du vigile. Cinq personnes avaient Ă©tĂ© blessĂ©es lors de cette attaque.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut