International › APA

Comité exécutif CAF : Des proches de Hayatou à la trappe

DĂ©boulonnĂ© par Ahmad Ahmad, Issa Hayatou a entraĂ®nĂ© dans sa chute certains de ses proches qui postulaient au ComitĂ© exĂ©cutif de la ConfĂ©dĂ©ration africaine de football (CAF), scrutin organisĂ© en marge de la 39ème assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de l’instance, jeudi Ă  Addis Abeba (Ethiopie). Le Malien Amadou DiakitĂ©, le BĂ©ninois Anjorin Moucharafou ont perdu leurs postes devant respectivement le LibĂ©rien Musa Bility (candidat recalĂ© Ă  la prĂ©sidence de la FIFA) et le NigĂ©rian Amaju Pinnick (Nigeria), dans les Zones Ouest A et B.

Poussé au second tour dans la Zone Centre-Est, le Soudanais Magdi Shams El Din a renoncé à défendre son siège, laissant la voie libre au Djiboutien Suleiman Hassan Waberi, qui intègre le comité exécutif de la CAF.

Le Seychellois Seketu Patel, lui, n’a pas jugĂ© opportun de dĂ©fendre son siège au niveau de Zone australe dont les reprĂ©sentants au sein du saint des saints sont dĂ©sormais le Sud-Africain Danny Jordaan et l’Angolais Rui Eduardo da Costa.

L’AlgĂ©rien Mohamed Raouraoua poursuit sa chute libre. En disgrâce Ă  la CAF et en voie de perdre les commandes de la fĂ©dĂ©ration de son pays, il vient Ă©galement de perdre sa place au sein du comitĂ© exĂ©cutif, Ă©vincĂ© par le Marocain Fouzi Lekjaa.

Seul candidat dans la Zone Centrale, le Tchadien Adoum Djibrine a gardé son siège.

En revanche, pour l’Ă©lection d’une partie des reprĂ©sentants africains au Conseil de la FIFA pour la pĂ©riode 2017-2021, les deux proches du prĂ©sident sortant de la CAF, le Tunisien Tarek Bouchamaoui et le Congolais Constant Omari ont conservĂ© leur siège au sein de l’instance dirigeante du ballon rond. Le GhanĂ©en Kwesi Nyantaki a Ă©galement rempilĂ©.

Il reste trois postes à pourvoir dont au moins un réservé à un membre féminin. Il devra échoir à la Burundaise Lydia Nsekera, seule candidate en lice.

Election des membres du Comité exécutif (2017 – 2021)

Zone Nord : Fouzi Lekjaa (Maroc), 41 voix, élu ; Mohamed Raouraoua (Algérie) 7 voix.

Zone Ouest A : Hassan Musa Bility (Liberia) 26 voix, élu ; Amadou Diakité (Mali) 22 voix.

Zone Ouest B : Amaju Melvin Pinnick (Nigeria) 32 voix, Ă©lu ; Anjorin Moucharafou (BĂ©nin) 17 voix.


Zone Centrale : Adoum Djibrine (Tchad) Ă©lu, seul candidat.

Zone Centre-Est : Suleiman Hassan Waberi (Djibouti), au 2e tour après retrait de son adversaire, Magdi Shams El Din (Soudan).

Zone Sud (2 postes) : Danny Jordaan (Afrique du Sud) 35 voix, Ă©lu ; Rui Eduardo da Costa (Angola) 25 voix, Ă©lu ; Frans Mbidi (Namibie) 24 voix.

Poste pour femme : Isha Johansen (Sierra Leone) 35 voix Ă©lue ; Lydia Nsekera (Burundi) 12 voix

Election des représentants africains au Conseil de la FIFA (2017 – 2021)

Catégorie Arabophone, Lusophone, Hispanophone : Tarek Bouchamaoui (Tunisie) élu, seul candidat

CatĂ©gorie Francophone : Omari Constant Selemani (RD Congo) Ă©lu 35 voix ; Augustin Sidy Diallo (CĂ´te d’Ivoire) 19 voix

Catégorie Anglophone : Kwesi Nyantaki (Ghana) élu 33 voix ; Leodegar Tenga (Tanzanie) 20 voix

Catégorie ouverte (3 postes à pourvoir dont au moins un membre féminin) :

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut