Sport › Football

Coupe des Confédérations 2017 : le Cameroun éliminé

Le Cameroun a perdu face à l'Allemagne (3-1)©Droits réservés

Les Lions indomptables ont perdu 3-1 face à l’Allemagne après une partie relativement équilibrée et un arbitrage critiquable.

La Coupe des Confédérations 2017, c’est fini pour le Cameroun. L’équipe nationale de football a été battue 3 buts à 1 par l’Allemagne, championne du monde. Benjamin Moukandjo et ses camarades vont rentrer au pays, les valises pleines de regrets, en raison des matchs à leur portée et des occasions manquées.

Le dernier match de poule de ce 25 juin laissait entrevoir un espoir de qualification pour les poulains de Hugo Broos. Contre l’Allemagne, championne du monde, ce n’était guère acquis, les Lions en étaient conscients.

En début de partie, les Lions mènent la danse. Ils occupent le camp allemand, qui a du mal à construire et à relancer son jeu. La Mannschaft ne s’offre sa première véritable occasion qu’à la 20ème minute. Julian Draxler, le capitaine de la sélection allemande, travaille sur le côté gauche avant de centrer en retrait pour Can. Celui-ci tente une frappe qui  va raser le poteau de Fabrice Ondoa.

A la demi-heure de jeu, le Cameroun observe une légère baisse de régime. Les Allemands, eux, parviennent peu à peu à gagner du terrain, même si la bataille au milieu de terrain reste relativement équilibrée. L’occasion la plus nette de but côté camerounais survient à la 44ème minute, lorsqu’un centre de Mabouka trouve Zambo Anguissa sur la surface de réparation. Le milieu de terrain de l’OM tente un lobe du pied gauche. Mais, la balle cadrée trouve Stegen, qui la détourne.   A la fin de la première manche, les Lions indomptables n’ont pas marqué. Les Allemands non plus.


Trois minutes après la reprise, Demirbray trouve les buts de Fabrice Ondoa, grâce à une passe de toute beauté de Julian Draxler. Dix-huit minutes plus tard, Werner marque de la tête et porte le score à 2-0.  Le but de l’attaquant de Leipzig survient deux minutes seulement après l’expulsion peu ou pas méritée d’Ernest Mabouka. Menés, à 10 contre 11, les Lions indomptables essaient de garder leur lucidité. L’Allemagne est montée d’un cran, en vitesse, mais aussi en efficacité.  Ce d’autant plus que le côté droit gardé par Mabouka est désormais vulnérable.  De plus, les champions du monde conservent mieux le ballon que les Lions qui, eux, n’arrivent pas à concrétiser leurs efforts offensifs.

Un doublé de Werner à la 81ème minute viendra sceller l’élimination des Champions d’Afrique de la compétition. Aboubakar Vincent aura tout de même sauvé l’honneur de son équipe, en inscrivant un but de la tête, grâce à un centre millimétré de Ngamaleu, entré en cours de jeu, à la place d’Arnaud Djoum.

Il faut tout de même saluer la performance de Fabrice Ondoa. Particulièrement sollicité lors de la 2ème mi-temps, il se sera illustré par des arrêts décisifs face à l’attaque allemande, bien déterminée à marquer.

Les Lions indomptables quittent donc la compĂ©tition, avec deux dĂ©faites, un nul, six buts encaissĂ©s pour deux marquĂ©s. Des statistiques qui ne rĂ©flèteront peut-ĂŞtre pas le niveau de jeu des champions d’Afrique sur l’ensemble de la compĂ©tition.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut