Politique › Institutionnel

Daniel Ona Ondo, nouveau président de la Commission de la Cemac

Daniel Ona Ondo. © Droits réservés

L’une des rĂ©solutions issues des travaux de la 13ème session ordinaire des chefs d’État et de gouvernement membres de la Cemac, tenue en GuinĂ©e Ă©quatoriale le 17 fĂ©vrier, a Ă©tĂ© le remplacement du Congolais Pierre Moussa Ă  la prĂ©sidence de la Commission de l’instance sous-rĂ©gionale par l’ex-Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo

« Il [Daniel Ona Ondo] devrait remplacer le congolais Pierre Moussa, qui a passĂ© 5 ans Ă  la tĂŞte de l’institution. Il reviendra au Pr Daniel Ona Ondo la responsabilitĂ© de conduire avec succès, le sempiternel problème de la libre- circulation des personnes et des biens en zone Cemac. Car, cette volontĂ© a Ă©tĂ© fortement exprimĂ©e par l’ensemble des Chefs d’État prĂ©sents Ă  Djibloho », indique l’actuel Premier ministre Emmanuel Isso Ngondet.

Toujours selon ce dernier, la prĂ©sidence de la commission de la Cemac (CommunautĂ© Ă©conomique et monĂ©taire de l’Afrique centrale) devra aussi conduire Ă  bon port, les nĂ©gociations sur les Accords de partenariat Ă©conomique (APE) avec l’Union europĂ©enne.


Au terme des assises, la prĂ©sidence en exercice de la Cemac revient au prĂ©sident Tchadien, Idriss DĂ©by Itno. Rappelons que les chefs d’État et de gouvernement se sont aussi penchĂ©s sur les derniers Ă©vènements internationaux, notamment la chute des cours mondiaux du pĂ©trole et ses effets nĂ©fastes sur les Ă©conomies de la sous-rĂ©gion, très largement tributaires des hydrocarbures. Les travaux de Djibloho ont recommandĂ© une action concertĂ©e pour y faire face.

Le nouveau président de la Commission de la Cemac devrait prendre fonction dès août 2017, à la fin du mandat de son prédécesseur. La vice-présidence de ladite commission revient au Tchad.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut