International › AFP

Décès du photoreporter américain Stanley Greene, cinq fois lauréat du World Press Photo

Le photojournaliste amĂ©ricain Stanley Greene, cinq fois laurĂ©at du World Press Photo, est dĂ©cĂ©dĂ© vendredi matin Ă  68 ans dans un hĂ´pital parisien, a indiquĂ© Ă  l’AFP ClĂ©ment Saccomani, directeur de l’agence NOOR Images dont il Ă©tait l’un des co-fondateurs.

Photographe new-yorkais mondialement connu, notamment pour ses reportages de guerre en TchĂ©tchĂ©nie durant la guerre commencĂ©e en 1994, auparavant membre dans sa jeunesse des Black Panthers puis militant contre la guerre du Vietnam, il est mort des suites d’une longue maladie, a prĂ©cisĂ© son collègue et ami.

« Si on sait ce qui s’est passĂ© en TchĂ©tchĂ©nie, c’est grâce Ă  lui », a-t-il soulignĂ©.

« Il est mort des suites d’une longue maladie et son Ă©tat s’Ă©tait aggravĂ© ces derniers jours », a-t-il prĂ©cisĂ©.

CĂ©libataire, sans enfant, « c’Ă©tait un solitaire, mais il n’Ă©tait pas seul », a-t-il ajoutĂ©. « Il est parti entourĂ© de tous ses amis, Ă  l’hĂ´pital ».

« Stanley est peut-ĂŞtre le plus connu pour son travail sur la TchĂ©chĂ©nie qu’il a couvert plusieurs annĂ©es pendant la guerre », a soulignĂ© Ă©galement son ami photographe Kadir van Lohuizen.


« Il prĂ©parait un projet en Russie, un ‘road trip’ pour observer le pays 100 ans après la rĂ©volution de 1917 », a-t-il prĂ©cisĂ©.

Le photographe Ă©tait nĂ© Ă  New York le 14 fĂ©vrier 1949. « Il a vĂ©cu Ă  San Francisco un bon moment, avant de s’installer longtemps Ă  Paris », a fait valoir Kadir van Lohuizen.

« En fait il a vĂ©cu partout, Ă  Moscou, Ă  Beyrouth notamment », a-t-il dit. « Mais il Ă©tait revenu s’installer Ă  Paris il y a un an et demi ».

Ses obsèques auront lieu dans la capitale française.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut