Société › Société

Décès en France, de l’ancien ministre camerounais Joseph Mboui

Le regretté Joseph Mboui ©Droits réservés

Cet ancien ministre de l’Education nationale est décédé mardi, à l’âge de 79 ans, des suites de maladie

C’est un pan de l’histoire du Cameroun qui s’est envolé mardi, 28 février 2017, avec le député Joseph Mboui décédé en France des suites de maladie.

Avant sa mort, Joseph Mboui était député pour le compte du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Il avait été élu en 2002 puis a été reconduit en 2007 et 2013. Il était par ailleurs, chef de la délégation départementale du comité central du RDPC de la Sanaga maritime, une sphère à laquelle il a accédé après avoir y servi son parti politique en tant que président de la section RDPC.

Joseph Mboui a arboré la casquette de ministre de l’Education nationale en 1989 suite à un décret du chef de l’Etat Paul Biya. Au Cameroun, il a d’abord travaillé comme enseignant puis a intégré l’Institut de recherche pour le développement.

Titulaire d’un Doctorat en sociologie anthropologie, Joseph Mboui a Ă©galement servi sa tribu en co-fondant l’association Mbog-lia, l’organe en charge du festival qui porte ce mĂŞme nom. Ce festival vise Ă  rĂ©unir chaque annĂ©e, les enfants du groupe Bassa-Mpoo-Bati.

 


 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut