Personnalités › Success Story

Déjà 50 ans de ministère sacerdotal pour le cardinal Christian Tumi

La cérémonie eucharistique marquant cette célébration a eu lieu samedi, 04 juin 2016, à la cathédrale Saints Pierre et Paul de Bonanjo à Douala, métropole économique camerounaise

Christian Tumi a célébré samedi, 04 juin 2016, le 50e anniversaire de son ordination sacerdotale Les festivités y afférents étaient marquées par une cérémonie eucharistique à la cathédrale Saints Pierre et Paul de Bonanjo à Douala.

Durant la cĂ©rĂ©monie, le prĂ©lat a reçu des fĂ©licitations du prĂ©sident de la RĂ©publique, Paul Biya, et des honneurs militaires. Il a par ailleurs Ă©tĂ© fait commandeur du mĂ©rite camerounais. La distinction a Ă©tĂ© offerte au «nom du chef de l’Etat» par le ministre de l’Administration territoriale et de la DĂ©centralisation, RenĂ© Emmanuel Sadi.

Cet «homme de Dieu», aujourd’hui âgĂ© de 86 ans, avait Ă©tĂ© ordonnĂ© prĂŞtre le 17 avril 1966 Ă  Soppo-Buea par Mgr Julius Peeters. Le 06 dĂ©cembre 1979 il est devenu Ă©vĂŞque du diocèse de Yagoua puis archevĂŞque coadjuteur de Garoua en 1982. Christian Tumi a finalement Ă©tĂ© Ă©levĂ© Ă  la dignitĂ© de cardinal en 1988.

Le prĂ©lat s’est retirĂ© de sa charge d’archevĂŞque le 17 novembre 2009 Ă  l’âge de 79 ans. Il a Ă©tĂ© remplacĂ© Ă  cette fonction par son coadjuteur, Mgr Samuel Kleda.

Pendant 50 ans, le cardinal Christian Tumi a prĂŞchĂ© des valeurs de tolĂ©rance, de solidaritĂ©, de justice, de paix, d’unitĂ©. Chose qu’il a rĂ©itĂ©rĂ© dans son homĂ©lie samedi.


Le cardinal Christian Tumi, photo d’illustration

Droits réservés )/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut