Santé › Actualité

Une dizaine de cas de méningite détectés à Yaoundé

L’information révélée par un journal camerounais fait état de huit cas d’infection déclarés à l’hôpital de district d’Efoulan entre le 10 et le 19 mars, ainsi que six autres cas à l’Hôpital central

«Une épidémie de méningite à Yaoundé», c’est ce que révèle le quotidien Le Jour dans son édition du lundi, 27 mars 2017. Dans les détails, le journal indique que l’Hôpital de district d’Efoulan aurait déclaré huit cas d’infection entre le 10 et le 19 mars derniers. Il ajoute que six cas auraient été confirmés à l’Hôpital central de Yaoundé.

«Trois  autres malades seraient suspectés de méningite dans cette formation hospitalière. Des ponctions lombaires ont été effectuées et les résultats sont attendus.

Le 09 mars dernier, deux cas de méningites ont été déclarés à la prison centrale de Yaoundé. Selon un résumé de la situation publié sur la toile, 23 cas suspects y avaient été enregistrés et avaient fait neufs morts.

A cette heure, les autorités n’ont encore effectué aucune communication sur le sujet. Cependant, le résumé publié sur le site Reliefweb.int souligne que  dans cette prison, les malades étaient infectés par le Neisseria meningitidis, une bactérie qui est souvent à l’origine des épidémies les plus importantes.

Cette bactérie se transmet de personne à personne par des sécrétions respiratoires ou pharyngées, ainsi que par un contact étroit et prolongé avec une personne infectée.


Un traitement à base de Chimio-prophylaxie a été administré à «4007 sujets contacts», et depuis plus aucun cas n’a été détecté à la prison centrale de Yaoundé, poursuit le site.

MĂ©ningite : SymptĂ´mes, contagion, traitement

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut