Culture â€ș Musique

Don de 500 000 ordinateurs: Richard Bona dénonce «un vrai braquage» de la jeunesse

Dans un message postĂ© sur son compte facebook, l’artiste camerounais s’Ă©lĂšve contre une «idĂ©e macabre» qui «relĂšve d’une incompĂ©tence et surtout d’une immoralitĂ© notoires»

FidĂšle Ă  une habitude prise depuis un moment, le musicien d’origine camerounaise donne son point de vue sur l’actualitĂ© du pays. Le 04 aoĂ»t 2016, il a commentĂ© sur son profil Facebook le «don» de 500 000 ordinateurs du prĂ©sident de la RĂ©publique Paul Biya annoncĂ© il y a environ deux semaines. Pour le bassiste de renommĂ©e internationale qui ne manque pas une occasion de tirer Ă  boulets rouges sur le rĂ©gime Biya, c’est une action qui n’est pas en faveur des jeunes.

Il parle de braquage de la jeunesse condamnée à payer par des décideurs inconséquents.

Plus loin sous son post, l’artiste camerounais de renommĂ©e mondiale accuse le prĂ©sident camerounais de vouloir hypothĂ©quer l’avenir des jeunes camerounais. « Qu’il reste mĂȘme au pouvoir 300 ans ce n’est pas grave. Mais faut pas jouer Ă  ce jeu avec la jeunesse… Non non non M. Biya il ne faut pas hypothĂ©quer l’avenir de ces jeunes », proteste-t-il non sans se demander « qui a eu cette macabre idĂ©e pour commencer ». Pour Richard Bona, « ceci relĂšve d’une incompĂ©tence et surtout d’une immoralitĂ© notoire…».



Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut