Personnalités › Diaspora

Drame Ă  Eseka: la diaspora camerounaise Ă  Dakar rend hommage aux victimes

C’Ă©tait au cours d’une messe de requiem organisĂ©e Ă  la CathĂ©drale de la capitale sĂ©nĂ©galaise en prĂ©sence de l’ambassadeur camerounais Jean KoĂ© Ntonga

La diaspora camerounaise, le corps diplomatique accrĂ©ditĂ© Ă  Dakar (SĂ©nĂ©gal) et d’autres citoyens africains et d’ailleurs ont rĂ©cemment rendu un vibrant hommage aux victimes de l’accident ferroviaire survenu Ă  Eseka, au Cameroun, le 21 octobre 2016. C’Ă©tait lors d’une messe de requiem organisĂ©e Ă  la CathĂ©drale de Dakar.

« Vous ĂŞtes Ă  nos cĂ´tĂ©s pour pleurer nos morts, partager notre chagrin et notre tristesse et implorer la misĂ©ricorde de Dieu. Ensemble, nous le prions, lui le très haut, le Tout Puissant pour accueillir les âmes des dĂ©funts Ă  ses cĂ´tĂ©s dans l’Ă©ternitĂ© cĂ©leste », a dĂ©clarĂ© Jean KoĂ© Ntonga, ambassadeur du Cameroun au SĂ©nĂ©gal devant ses compatriotes et ses collègues diplomates.

L’accident du train 152 en question a coĂ»tĂ© la vie Ă  79 personnes et fait 595 blessĂ©s, selon le dernier bilan officiel communiquĂ© par le gouvernement camerounais. Jean KoĂ© Ntonga a rappelĂ© que le prĂ©sident Biya avait dĂ©crĂ©tĂ© la journĂ©e du 24 octobre dernier, journĂ©e de deuil national en mĂ©moire des victimes de cet accident. L’ambassadeur du Cameroun au SĂ©nĂ©gal a aussi soulignĂ© la crĂ©ation de la commission d’enquĂŞte dĂ©crĂ©tĂ© par Paul Biya « pour dĂ©terminer les causes de l’accident, Ă©tablir les responsabilitĂ©s y affĂ©rentes et proposer les mesures visant Ă  limiter les risques d’une telle catastrophe dans l’avenir ».

Rappelant les Ă©vènements tragiques qui ont marquĂ© l’histoire du Cameroun dont l’explosion de gaz dans le lac Nyos au Nord-ouest du pays le 21 aoĂ»t 1986 faisant 1800 morts, les attentats menĂ©s depuis 2013 par la secte Boko Haram contre la paix et la stabilitĂ© du pays, l’ambassadeur Jean KoĂ© Ntonga a demandĂ© au peuple camerounais de faire preuve de patriotisme et de solidaritĂ© pour faire face Ă  cette autre tragĂ©die.


Jean Koé Ntonga, ambassadeur du Cameroun au Sénégal.

Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut