Société › Faits divers

Ebolowa : un homme retrouvé mort dans son domicile

©Droits réservés

Il a été découvert par ses proches restés sans nouvelles de lui depuis plusieurs heures

Le 12 mai dernier, le cadavre de Jean-Pierre Yemeni a été découvert à son domicile par ses proches, sans nouvelle de lui depuis plusieurs heures. Dans son édition du 15 mai le quotidien Cameroon tribune révèle que le quinquagénaire était en service à l’agence d’Ebolowa (région du Sud- Cameroun) de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (Cnps) depuis deux ans. Dans son lieu de travail, il était réputé pour dévouement et sa ponctualité.

Son absence à son poste de travail dans la matinée du 12 mai a logiquement attiré l’attention de ses collègues. Ceux-ci ont essayé de l’appeler en vain. Inquiets, ils se sont alors rendus chez lui, au quartier Ekombité. Sur place, ils ont frappé à la porte du quinquagénaire. Sans réponse, ils ont de nouveau tenté de joindre Jean Pierre Yemeni au téléphone, que les voisins ont dit avoir aperçu quelques heures plus tôt. Les collègues de Jean Pierre Yemeni ont été alertés lorsqu’ils ont entendu le téléphone sonner depuis l’intérieur de la maison.


C’est ainsi qu’ils ont entrepris de forcer la porte de Jean Pierre Yemeni pour le trouver allongé sur son canapé, en face de son écran de télévision, sans vie. D’après le journal, les premiers éléments du médecin légiste ayant réalisé l’autopsie révèlent que Jean Pierre Yemeni serait mort le 11 mai aux environs de 22h. Selon le légiste, le quinquagénaire aurait eu une mort progressive et naturelle.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut