PersonnalitĂ©s â€ș Jeunes talents

Edgard Salli: «AprĂšs une annĂ©e difficile Ă  Monaco, j’ai recommencĂ© Ă  jouer rĂ©guliĂšrement»

Le jeune ailier parle de ses débuts à Lens et évoque le match décisif du 17 novembre entre le Cameroun et la Tunisie

La victoire face à Nßmes a été difficile à se dessiner.
C’est vrai, on a eu un peu du mal dans ce match. Nous avons bien commencĂ©, mais Ă  force de louper les occasions, l’adversaire s’est mis en confiance et du coup s’Ă©tait difficile pour nous. Heureusement que le coaching (d’Antoine KomboarĂ©, Ndlr) est payant. Sur un mauvais revoie dĂ©fensif dans l’axe, Adamo Coulibaly qui venait de faire son entrĂ©e comme moi a inscrit le but libĂ©rateur. Avec cette victoire, (la sixiĂšme depuis le dĂ©but de la saison, Ndlr), nous sommes sur le podium avec 21 points, quoi qu’il arrive lors du match de clĂŽture de la 11Ăšme journĂ©e entre Metz et Brest.

Comment se passent tes débuts à Lens?
Je m’adapte bien. J’ai Ă©tĂ© trĂšs bien accueilli par tout le monde. Je suis arrivĂ© avec un retard de deux semaines par rapport au dĂ©but de la prĂ©paration des autres. Physiquement, je me sens de mieux en mieux. A Lens, il n’y a pas autant de soleil qu’Ă  Monaco, mais çà va. AprĂšs une annĂ©e difficile sur le Rocher, j’ai recommencĂ© Ă  jouer rĂ©guliĂšrement. En fonction des choix tactiques du coach, je joue sur les cĂŽtĂ©s ou dans l’axe, comme meneur de jeu. J’ai jouĂ© les 25 derniĂšres minutes aujourd’hui (samedi dernier lors de Lens-NĂźmes 1-0, Ndlr), c’est un choix du coach. J’Ă©tais titulaire lors des deux derniers matches et çà s’est bien passĂ©. AprĂšs 11 journĂ©es, j’ai jouĂ© dix matches. Et chaque fois, j’essai de me dĂ©foncer au maximum. L’objectif Ă©tant de contribuer Ă  hisser mon Ă©quipe en Ligue1.

Vos performances en club on permit Ă  ce que vous soyez de nouveau sĂ©lectionnĂ© en Ă©quipe nationale du Cameroun. Est-ce que le rendez-vous du 17 novembre est dĂ©jĂ  inscrit dans un coin de votre tĂȘte?


Non ! Je suis un professionnel. Je me prĂ©pare match aprĂšs match. Actuellement, je suis focalisĂ© sur les matches de championnat. Le match dĂ©cisif contre la Tunisie Ă  YaoundĂ© est dans un mois, j’aurai le temps d’y penser. Au match aller, j’Ă©tais remplaçant, mais j’Ă©tais surtout heureux d’ĂȘtre dans ce groupe. En sĂ©lection, je ne me prends pas la tĂȘte. Je sais que l’avenir m’appartient. DĂšs que j’aurai l’opportunitĂ© de jouer, je dĂ©montrerais ce dont je suis capable, comme je l’ai fait dans les catĂ©gories jeunes (Il a Ă©tĂ© Ă©lu meilleur joueur de la Can junior en 2011, en Afrique du Sud). A Tunis, lors du match aller, nous avions les capacitĂ©s de faire mieux qu’un nul, mais nous sommes tombĂ©s sur une bonne Ă©quipe tunisienne. Lors du match retour, il faudra bien commencer le match et surtout tout donnĂ© pour n’avoir aucun regret. A YaoundĂ©, on comptera sur le soutien de notre public pour obtenir notre ticket pour le Mondial brĂ©silien de 2014.

Edgard Salli

www.journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut