Politique › Institutionnel

Elecam : Paul Biya remercie Fonkam Azu’u, Justin Ebanga et DieudonnĂ© Massi Gam’s

Enow Abrams Egbe, le nouveau président du conseil électoral d'Elecam. ©Droits réservés

Un dĂ©cret du chef de l’Etat fait de l’ancien gouverneur Enow Abrams Egbe, le nouveau prĂ©sident du conseil Ă©lectoral de l’organe.

Fonkam Azu’u présidait le conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam) depuis 8 ans. Alors que l’organe chargé de l’organisation des élections au Cameroun continue à essayer de convaincre de sa crédibilité au sein de l’opinion, voilà que le président de la République décide de mettre de nouvelles personnes à sa tête.

Enow Abrams Egbe est donc le nouveau prĂ©sident du conseil Ă©lectoral d’Elecam. L’ancien gouverneur de l’Adamaoua y siĂ©geait dĂ©jĂ  comme simple membre. Il a pour vice-prĂ©sidente, Mme Amugu, nĂ©e Appoline Marie Abena Ekobena, qui a Ă©tĂ© inspecteur gĂ©nĂ©ral des services au ministère des Sports et de l’Education physique. Celle-ci rentre par la grande porte au sein de ce conseil, qui voit partir, outre Fonkam Azu’u, Me Justin Ebanga (remplacĂ© par Appoline Marie Abena Ekobena) et DieudonnĂ© Massi Gam’s, le prĂ©sident de la Commission nationale anti-corruption. Pour remplacer ce dernier, Paul Biya a nommĂ© DieudonnĂ© Belle Amougou, chargĂ© de mission au secrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral des services du Premier ministre, par ailleurs secrĂ©taire national permanent adjoint du processus de Kimberley au Cameroun.

Il faut prĂ©ciser que les noms de Justin Ebanga et de DieudonnĂ© Massi Gam’s ne sont pas citĂ©s dans les dĂ©crets du chef de l’Etat. Mais les dispositions juridiques rĂ©gissant le fonctionnement de l’organe font dĂ©duire qu’ils ne font plus partie du conseil Ă©lectoral de l’organe. Paul Biya a reconduit 9 des 12 membres dont le mandat de 4 ans avait expirĂ© depuis le 29 janvier 2017 conformĂ©ment aux dispositions du dĂ©cret n°2008/372 du 11 novembre 2008 fixant les modalitĂ©s d’application de certaines dispositions de la loi n°2006/011 du 29 dĂ©cembre 2006. Cette loi qui porte crĂ©ation, organisation et fonctionnement d’Elecam. Il est Ă  rappeler que le Conseil Ă©lectoral compte 18 membres hormis le prĂ©sident et le vice-prĂ©sident qui ne sont pas comptĂ©s. Les nominations d’hier ne concernaient pas les six membres dont le mandat est prĂ©vu pour s’achever en juillet 2019. Le Conseil Ă©lectoral Ă©tait passĂ© de 12 Ă  18 membres suite Ă  la rĂ©forme d’Elecam consacrĂ©e par une nouvelle loi votĂ©e Ă  l’AssemblĂ©e nationale lors de la session de mars 2011.


Le directeur général des élections, Abdoulaye Babalé est maintenu à son poste, avec son adjoint, Eric Essousse, en poste depuis 2008.

Avec ces décrets, des observateurs y voient déjà se dessiner le spectre des échéances de 2018. En effet, dans quelques mois auront lieu les élections législatives, municipales et présidentielles.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut