International â€ș APA

Fin de l’opĂ©ration «Reprise en main de la ville de Bouaké» avec 52 interpellations et destruction de 4 fumoirs

L’opĂ©ration «Reprise en main de la ville de Bouaké», lancĂ©e le 31 janvier dernier par la cellule anti-drogue de la 3Ăš lĂ©gion de gendarmerie a pris fin, samedi, avec au total 52 interpellations, quatre fumoirs dĂ©truits et la saisine d’importants lots de drogues.Au moins 52 personnes dont 4 militaires, 3 femmes et 12 Ă©lĂšves ont Ă©tĂ© interpellĂ©es et 4 fumoirs ont Ă©tĂ© dĂ©truits lors de cette opĂ©ration qui s’est dĂ©roulĂ©e du 31 janvier au 17 fĂ©vrier 2017 dans les dĂ©partements de BouakĂ© et BĂ©oumi.

Cette opĂ©ration qui a reçu le concours de l’antenne rĂ©gionale de la Direction de la police des stupĂ©fiants et des drogues (DPSD) de BouakĂ© dans sa 2Ăš phase a Ă©galement permis d’interpeller 5 personnes en plus dont 2 femmes dans le dĂ©partement de BĂ©oumi (environ 60 km Ă  l’Ouest de BouakĂ©). Quelques 21 boulettes de cannabis et du cannabis sec en vrac ont Ă©tĂ© saisis au cours de cette derniĂšre opĂ©ration notamment dans les villages de Golikro et Affotobo.


‘’Depuis la fin du dernier trimestre de l’annĂ©e derniĂšre (2016), l’on a assistĂ© Ă  une recrudescence de la criminalitĂ© qui a connu son pic Ă  la fin du mois de janvier 2017 (
) face Ă  cette situation, l’urgence de restaurer la situation sĂ©curitaire et la quiĂ©tude des populations s’imposait Ă  nous comme un dĂ©fi Ă  relever. C’est dans cet esprit que cette opĂ©ration a Ă©tĂ© initiĂ©e pour essayer d’attĂ©nuer les effets pervers de cette montĂ©e en puissance de la criminalitĂ© » explique une note signĂ©e par le Capitaine Djessan Bi Richard, chef de la Cellule anti-drogue de la gendarmerie de BouakĂ©, dont APA a reçu copie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut