Sport › Football

Football : Le Tkc est non-grata Ă  Mbalmayo

Onambélé Zibi, président d'un des TKC. ©Droits réservés

Le préfet du Nyong et So’o a adressé une correspondance au directeur du stade municipal de cette ville avec en objet, « Interdiction d’accéder au stade au Tonnerre kalara club de Yaoundé »

Les problèmes du Tonnerre Kalara club ne sont pas terminés. Depuis le début de saison, le club de football est paralysé par une dichotomie. Deux équipes conduites par deux leaders (Onambélé Zibi et Essomba Mani) se disputent une place parmi les clubs alignés en Ligue 2 camerounaise, chacune se prévalant d’une légitimité. Malgré l’arbitrage des autorités camerounaises du football, les deux clubs n’arrêtent plus de livrer des spectacles (de tout sauf de football) sur les stades camerounais.  Résultat des courses, le préfet  du Mfoundi a interdit toute activité du club sur son territoire de compétence. Une décision prise après les échauffourées du 12 mars dernier au stade militaire de Yaoundé. Le club comptait ainsi se rabattre sur les périphéries de Yaoundé, notamment Mbalmayo, pour recevoir ses matchs.


Cette fois, c’est au prĂ©fet du Nyong et So’o, Benjamin Mboutou, d’interdire l’accès au stade municipal de Mbalmayo, justement. En effet, l’autoritĂ© administrative a adressĂ© une correspondance au directeur de l’infrastructure pour lui « demander de bien vouloir opposer une fin de non-recevoir au cas oĂą une demande de mise Ă  disposition du stade de Mbalmayo » lui Ă©tait adressĂ©e. Le prĂ©fet justifie sa position par le fait que la situation  a dĂ©jĂ  conduit Ă  l’interdiction des activitĂ©s du club dans le Mfoundi. RĂ©cemment, les prĂ©fets de la Mezam et du Fako avaient pris des dĂ©cisions similaires Ă  l’encontre des deux Ă©quipes, dans le but de prĂ©server l’ordre public.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut