Société › Société

Hommage: L’adieu de Paul Biya Ă  ses officiers

Le prĂ©sident de la RĂ©publique a prĂ©sidĂ©, ce mercredi 03 fĂ©vrier au quartier gĂ©nĂ©ral de YaoundĂ©, l’hommage au personnel militaire dĂ©cĂ©dĂ© le 22 janvier dernier dans un crash d’hĂ©licoptère.

La cour d’honneur du quartier gĂ©nĂ©ral a pris des couleurs de deuil pour l’au revoir au gĂ©nĂ©ral Jacob Kodji, au colonel Alphonse Nkameni et aux lieutenants AurĂ©lien Tchinda et Basile Souloukna Ngrassou, tous morts le 22 janvier dernier dans un crash d’hĂ©licoptère dans l’ExtrĂŞme-Nord du Cameroun. Les veuves ont la mine grise. Les collègues, parents, amis et personnalitĂ©s venus les assister ont eux aussi pris l’air grave. Tout devient encore plus solennel dès l’arrivĂ©e du prĂ©sident de la RĂ©publique, tout autant que la très lente procession marquant l’entrĂ©e des quatre dĂ©pouilles sur la cour d’honneur du quartier gĂ©nĂ©ral qui s’en suit. Le drapeau national enrobe fièrement les cercueils de ces vaillants soldats. Ils ont, au prix de leurs vies, dĂ©fendu les couleurs du pays et la nation le leur rend bien.

« JournĂ©e triste et douloureuse que celle du 22 janvier 2017.», introduit le prĂ©sident de la RĂ©publique dans son hommage. Celui-ci regrette la « perte cruelle et irrĂ©parable », notamment celle du gĂ©nĂ©ral Kodji qui avait su apporter une rĂ©ponse aux vellĂ©itĂ©s de boko haram et « rĂ©duire de façon significative les attentats et les prises d’otage dans les zones menacĂ©es », reconnaĂ®t le prĂ©sident de la RĂ©publique. Mais, malgrĂ© la disparition tragique de ces militaires, Paul Biya invite le peuple camerounais Ă  renforcer sa dĂ©termination Ă  venir Ă  bout de la secte.


Pour marquer la reconnaissance Ă©ternelle de leur pays, Jacob Kodji a, Ă  titre exceptionnel, Ă©tĂ© Ă©levĂ© au rang de gĂ©nĂ©ral de division, Alphonse Nkameni, lui, est dĂ©sormais gĂ©nĂ©ral de brigade. AurĂ©lien Chinda et Souloukna Ngrassou passent capitaines, Ă  titre posthume. Les dĂ©funts ont Ă©galement reçu des distinctions honorifiques. MĂ©daille de la croix de la valeur militaire du Cameroun avec citation Ă  l’ordre de la nation pour les officiers gĂ©nĂ©raux et une avec citation Ă  l’ordre des armĂ©es pour les capitaines. Les quatre officiers vont ĂŞtre inhumĂ©s ce week-end dans leurs villages respectifs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut